Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. (La Bible – Col 2:8)

Le témoignage suivant  d’une ex-membre d’une secte orientale montre la désillusion et les attaches spirituelles du nouvel-âge et des sectes orientales. Son témoignage n’est pas unique, surtout chez tout ceux qui se sont aventurés sur le terrain glissant du Réiki et de toutes les sciences orientales en vogue. Nous le  reproduisons comme il est, dans son intégralité (sauf anonymisation des dates et du nom de l’auteur).


Pourquoi j’y suis allée :

• J’étais malheureusement sortie de l’Eglise du Christ Véritable à l’âge de 16 ans suite à une dépression.

• J’étais depuis <200x> dans le Nouvel-Âge (new-age) c-à-d chamanisme, puis réiki, puis Joao de Deus au Brésil (autre secte, c’est du faux catholicisme-spiritiste maquillé en bonne action)).

• <6 ans plus tard>, j’allais très mal (dépression) et je suis tombée sur quelqu’un qui m’a parlé de la Oneness Deeksha (la « bénédiction » de cette secte). Je suis allée à Genève pour recevoir cette Deeksha plusieurs fois. J’ai été alertée par mon subconscient (rêve bizarres, etc.) et par des alertes web mais je n’y ai pas cru. Je suis allée en Italie pour me faire initier à canaliser la Deeksha, et puis l’envie très forte de partir pour l’Inde m’a saisie. J’y suis allée en groupe en février <de l’année suivante>, j’y suis resté 4 semaines car ils disaient qu’il fallait faire un processus de 4 semaines pour recevoir l’éveil – et oublier donc soi-même, ses propres pensées (et le fait que j’existais). C’était mon seul voyage en Inde.

Enseignement :

• On y enseigne un mix de new-age messianique. On y donne des cours sur comment vivre, comment penser, comment aimer et surtout sur comment prier. Ils disent qu’il faut répéter une prière particulière pour obtenir des grâces, encore mieux si on la répète 1 ou 3 ou 7 ou 21 ou 108 fois de suite… ! Les cours sont très intenses, avec projection de diapo sur des soi-disant miracles, etc. Ils sont donnés par des hommes et des femmes consacrés à cette cause diabolique.

• Une partie du contenu du cours vient de l’Evangile, mais c’est déformé. On y pratique des rites indiens propitiatoires (« homa », rituel avec le feu avec invocation de déités hindou), des exercices de yoga de tout genre, des techniques chamaniques de respiration « holotropique » (sans citer les sources, mais je connaissais cette respiration… et là, finalement, je n’ai pas été dupe) sans réel accompagnement, des rituels dans leur temple (très beau, le temple, on sait où va l’argent des cours). On y reçoit des tonnes de oneness deeksha sur la tête, ce qui asservit les gens sans qu’il s’en aperçoivent. Ils nous racontent que la deeksha nettoie notre Être, mais c’est l’inverse.

• Ils répètent en longueur de journée qu’ils sont pour la liberté de chacun, que chacun doit choisir son « divin ». Les deux fondateurs disent être Dieu, et en même temps invitent les participants à choisir leur divin.

les 2 dieux de la oneness

• Sur leurs autels, il y a en général la grande photo des fondateurs (qui se font appeler Sri Amma Bhagavan, c’est-à-dire le Père-Mère Divin) assis sur leur trône (qui se trouve physiquement dans le temple), et sous leurs pieds un ensemble de statues et d’icônes (Jésus, la Vierge Marie, Kali, Shiva, Bouddha, etc.). Dans le temple, tous les autres divins ont disparu, il ne reste que Sri Amma Bhagavan sur son trône.

• Tous les exercices et rituels sont pratiqués dans le but de se mettre en contact avec « son » divin ou alors pour obtenir l’éveil (ou les deux). Les fondateurs se proposent comme le meilleur divin, et ils font des « miracles » pour que les gens les choisissent. Ils disent que Jésus va très bien, qu’il est au Ciel, et que cette mission leur a été confiée par Dieu en personne.

• Le fondateur sait parler fort bien (on le trouve partout sur YouTube, mais ne l’écoutez pas – car vous recevriez en même temps la maudite deeskha), il parait aussi bon qu’un agneau, aussi bon que le Père du Ciel. Mais c’est un grave imposteur.

• Ils disent que la oneness deeskha vient de Dieu, et exhortent maintenant leurs fidèles à adorer le « Boule Dorée » (golden ball), qui est une énorme sphère en or… qui représente la présence physique de la oneness deeksha.

Sri AmmaBhagavan

[on pense aux juifs dans le désert et à Moise sur la montagne… Heureusement, je ne suis pas allée si loin car la Vierge Marie m’en a épargnée (j’étais entre temps allée à Lourdes, où j’ai aussi rencontré une religieuse qui a vu dans quel état je me trouvais et a commencé à prier pour moi et à faire prier ses consœurs)]

Environnent :

En Inde, on ne peut pas sortir de l’enceinte de la oneness university si ce n’est pour aller en bus privé à leur temple. L’alimentation y est strictement végétarienne. La sexualité y est interdite, avec séparation des dortoirs des hommes et des femmes. Sur place, il y a beaucoup de chiens et des singes agressifs.

Manifestations :

• Des dons maudits se développent : capacités médiumniques extraordinaires ; lecture de la pensée à distance ; obsessions ; etc.
Manifestations de lumières, de présences : c’est Lucifer dans toute sa puissance.

Conséquences :

A mon retour, ma réalité s’est transformée en rêve grotesque. J’ai commencé à rencontrer des sorciers partout et même des personnes (soi-disant amies) que j’avais rencontrées là-bas ont commencé à m’agresser psychiquement jour et nuit. Nous étions tous devenus des monstres. Il suffisait d’une pointe d’envie pour agresser l’autre psychiquement sans même le savoir.

Dépenses:

le voyage en Inde, puis les frais de séjour sur place (env. 4000 euros pour 1 mois en Inde… en dortoir commun), plus la participation aux rituels du feu (Homa), très couteux, autour de quelques centaines d’euro chacun. Mais on peut faire des dons ! Car ils disent aider les pauvres en Inde, construire des bâtiments, des maisons, etc.

Lectures :

le fondateur est un fou plein d’idées très variées qui sait faire passer avec force de conviction. Ils envoient tous les jours/semaines ses discours a tous ceux qui se sont inscrits à la Oneness University d’une façon ou d’une autre. Ce sont des longs documents avec question/réponse sur tous les thèmes de la Foi, de la Vie, de l’éveil, etc.

L’organisation dans le monde :

• Ils organisent de « get together » (darshan) partout dans le monde, avec lien vidéo et audio avec l’Inde. Les membres de cette secte s’organisent avec joie (ils ne savent pas qu’ils font le mal) pour envoyer pendant des heures la oneness deeksha sur le monde, sur les gens, etc. Je l’ai fait aussi (pardon).

• Cette secte a ouvert partout dans le monde, avec l’aide de ses membres actifs, des Chambres Sacrées où on y va pour prier, adorer le divin qu’on a choisi, méditer et prendre la deeskha. Ces chambres sont dans des maisons de privés. Ceux qui acceptent cette charge, se doivent de ne jamais laisser leur divin seul – ils sont destinés à rester auprès de leurs chambres sacrées pour nourrir leur divin (physiquement), lui parler, lui tenir de la compagnie – et pour y accueillir ceux qui viennent y célébrer les rituels. Ils peuvent partir pour l’Inde pour suivre tous les cours de perfectionnement à l’éveil, mais alors quelqu’un doit les remplacer auprès de leur divin. La participation aux chambres sacrées est gratuite, ce qui rend cette arnaque encore plus dangereuse.

• Ils proposent tous les mois des rituels/prières à faire chez soi (pour ceux qui ne sont pas en Inde), rituels qui peuvent être très beaux – pour la paix du cœur, pour pardonner à nos ennemis, pour obtenir ceci ou cela, etc. Ils proposent aussi régulièrement des rituels (homas) qu’ils font en Inde pour ceux qui sont ailleurs : il suffit de s’y inscrire et de payer. On peut y inscrire toute une famille… On ne sait pas vraiment qui ils invoquent pendant ces rituels, il se peut bien que ce soit des rituels pour maudire ceux qui y participent (tantra noir)

Documents à signer :

avant d’y aller, ils font signer des documents de décharge de responsabilités et ils se réservent de choisir qui est admis à l’Université (avec un privilège particulier pour les chrétiens…).

Hypothèse :

Ils sont, je pense, les faux prophètes prévus par Jésus. Je vous raconte ce qui m’est arrivé quand je suis arrivée là-bas : je marchais toute seule pour me dégourdir les jambes ; je parlais avec la Vierge Marie, mais à l’époque j’avais beaucoup de confusion dans ma tête et je l’appelais Mamadì (version abrégé pour « Maman divine », or que maintenant je sais qu’elle n’est pas divine). Je lui disais que j’aurais aimé qu’elle marche à ma droite, et son Fils à ma gauche car j’étais fatiguée de leur parler sans les voir. Dès que j’ai formulé ce vœu, j’ai vu les fondateurs de la OU tomber du ciel devant moi, enfiler leurs sandales… et la femme (qui se fait appeler la Mère Divine) a effectivement marché à ma droite. Par contre, le monsieur n’a pas pu marcher à ma gauche où j’avais demandé Jésus… et il est parti.

Guérie :

J’ai été sauvée par la Grâce de Dieu, qui m’a rappelée à Lui le premier dimanche après Pâques 2014 dans une Eglise. C’est là que j’ai décidé que j’allais retourner à l’Eglise du Christ. Depuis cette décision, j’ai commencé à souffrir de façon atroce, nuit et jour, dans le corps comme dans mon esprit. Si je ne suis pas devenue folle c’est exclusivement grâce à Dieu et à la Vierge Marie. Mes souffrances commencent à diminuer, suite au retour à la Foi (et aussi à Lourdes et à l’aide des prêtres et de ceux qui ont prié pour moi). Je suis maintenant suivie par un exorciste de l’Eglise Chrétienne Catholique.
Amen.


Fiche transmise, cours témoignage:

Cette secte qui a vu le jour en Inde, mais répandue désormais dans le monde entier, avec des lieux de culte secret dans les maisons des gens (dites les Chambres sacrées). Les adeptes (dont j’ai fait partie pendant une année) y adorent les fondateurs de la secte (« Sri Amma Bhagavan », qui signifie le Père/Mère divin) qui se font passer par Dieu (ils font des miracles) et aussi d’autres faux Dieu. En ce moment, ils adorent une boule dorée, tout en mélangeant avec le Christ et autres déités.

Cette secte existe en Europe aussi (Italie surtout, mais aussi Suisse, très peu en France, etc.)

Mon témoignage : « Aux dernières nouvelles, et selon mon expérience personnelle très douloureuse, ceux qui se font appeler Sri AmmaBhagavan de la Oneness University en Inde sont des faux prophètes. S’il vous plaît, tenez-vous loin de ceux-là. Surtout, n’allez pas en Inde, c’est très dangereux car il s’agit d’une secte.

Leur but premier étant de prendre un pouvoir complet sur les esprits. Ils envahissent avec des démons le corps mental de ceux qui vont en Inde à la Oneness University. Une fois envahi le mental d’une des victimes, ils utilisent cette même personne pour faire le mal autour d’elle à travers ses pensées, même les plus légitimes.

En plus, la réalité de ces victimes en devient complètement déformée – on commence à voir et à croire à des choses qui n’existent pas. Beaucoup des personnes qui sont allées en Inde à la Oneness University souffrent d’état mentaux psychotiques gravissimes. »
— Critères —
Exigences financières, , Déstabilisation mentale, Asservissent,Autorité absolu du Gourou, Autres…


Note de la rédaction 

Definition de la Deeksha selon la secte

Deeksha: Ces « bénédictions » peuvent être donnés à des personnes à distance. Il faut les visualiser en face de vous et mettant vos mains sur leurs têtes. Vous pouvez donner des bénédictions à une région du monde ou au monde entier, même avec une carte si vous le souhaitez.
La bénédiction Deeksha peut être donnée à l’eau, aux plantes, à la nourriture, aux animaux, bâtiments et aux objets inanimés. Boire de l’eau bénie de la Deeksha peut être très puissant pour la guérison.
Vous pouvez donner la guérison Deeksha directement en touchant les parties du corps inconfortables  ou  malades. Visualiser la personne en bonne santé quand vous faites la bénédiction,  faite votre intention silencieuse au divin qu’ils sont guéris.

Nous souhaitons un bon rétablissement à l’auteur de ce témoignage, et l’encourageons à ne se tourner ni vers l’eau bénite Deeksha, ni vers celle de Lourdes, mais vers celui qui est vivant aux siècles des siècles, le seul qui est ressuscité, qui peut sauver aujourd’hui: Jésus-Christ.

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. 
(La Bible – Mat 11:28)

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *