ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption,
car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui. (La Bible, 2 Pi 2:19 )

Nous recevons régulièrement des témoignages de victimes, cet article fera ressortir des aspects moins connus de la pratique de l’hypnose.

Tentative de définition incertaine

Voici un court extrait de la définition de l’hypnose préparée par le Comité exécutif de l’American Psychological Association, Division de l’hypnose psychologique.

… La capacité d’une personne à expérimenter  la suggestions hypnotique peut être inhibée par les peurs et les préoccupations découlant de certaines idées fausses. Contrairement à certaines représentations de l’hypnose dans les livres, les films ou la télévision, les personnes qui ont été hypnotisées ne perdent pas le contrôle de leur comportement. Elles restent généralement conscientes de qui ils sont et où ils sont, et sauf si l’amnésie a été spécifiquement suggéré, ils se souviennent généralement de ce qui s’est passé pendant l’hypnose.

… L’hypnose a été utilisée dans le traitement de la douleur, de la dépression, de l’anxiété, du stress, des troubles de l’habitude et de nombreux autres problèmes psychologiques et médicaux. Cependant, il peut ne pas être utile pour tous les problèmes psychologiques ou pour tous les patients ou clients. Encore une fois, les auteurs de cette déclaration sont d’avis que la décision d’utiliser l’hypnose comme traitement supplémentaire ne peut être prise qu’après consultation d’un professionnel de la santé qualifié qui a été formé à l’utilisation et aux limites de l’hypnose clinique. En plus de son utilisation en clinique, l’hypnose est utilisée dans la recherche, dans le but d’en apprendre davantage sur la nature de l’hypnose elle-même, ainsi que son impact sur la sensation, la perception, l’apprentissage, la mémoire et la physiologie. Les chercheurs étudient également la valeur de l’hypnose dans le traitement des problèmes physiques et psychologiques.

Cette description de l’hypnose représente certainement le consensus des spécialistes qui la pratiquent ou la conseillent. Elle montre que ce phénomène reste encore largement inexplicable même par cette communauté, ils en discernent aussi les dangers.

La devanture de l’hypnose en Europe:

Vous aurez l’opportunité de voir que certains centres de formation en hypnose promettent de  nombreux bienfaits tels que:

  • Préparation à un événement important : épreuves sportives, concours, examens, entretiens d’embauche, oraux d’examen, présentations de dossier…
  • Développement de la créativité, de l’intuition, de l’expression artistique.
  • Accroissement de la mémoire.
  • Augmentation de la confiance en soi et diminution de la timidité.
  • Gestion du stress et des émotions.

L’arrière boutique:

Michelle d’Astier de la Vigerie*, ex-astrologue très versée dans les « arts » occultes relate son vécu et notamment un épisode tragique:

Parlons de l’ hypnose: c’est un viol de la pensée et de la volonté. Parfois même de la conscience. Certains en font usage dans un cadre médical, comme s’il s’agissait d’un banal outil scientifique. D’autres en font profession dans le spectacle. Dans tous les cas, l’opérateur prend un ascendant très malsain sur celui qui s’y prête. Si l’un des protagonistes est démonisé, un transfert peut s’opérer. Et d’autres esprits peuvent en profiter: l’hypnose ouvre, en grand, la porte de l’âme.
Voici le cas d’une femme que j’ai côtoyée de près et dont le père s’était prêté comme volontaire lors d’une représentation publique. Impossible de le réveiller. Il a fallu le transporter dans un hôpital, d’où il est ressorti 24 heures plus tard.
Quelques mois après, son caractère a brusquement changé. II s’est mis à violer sa fille, alors âgée de neuf ans. Bientôt, ses frères aînés ont pris le relais: les démons avaient contaminé tout le foyer. Aujourd’hui, elle a quarante ans. Elle est anorexique et s’est trouvée à deux doigts de la mort à de nombreuses reprises. Elle-même est démonisée et elle le sait (le viol incestueux ouvre aussi une voie royale à Satan: le père a forcé sa fille à ne faire qu’une seule chair avec lui). Sa délivrance n’a pas encore pu être effectuée, tant la possession est profonde. En outre, il ne s’agit pas de «petits» démons, mais d’esprits redoutables. II est des hiérarchies dans l’univers de Satan (Eph 6.12).
Quant à ses frères, leur vie a été une succession de drames et l’un d’entre eux purge actuellement une peine de prison pour avoir, à son tour, abusé de sa propre fille… Satan, ayant déjà un pied dans la place, pouvait désormais s’y installer en maître. (extrait du livre: « Occultisme: la spiritualité qui tue », Michelle d’Astier. PS: Nous ne nous associons pas à tout ce qu’écrit cet auteur.)

Plus loin dans le même ouvrage, elle précise que tout ne va pas si mal chez les professionnels de l’occulte. Du moins pour un temps, Satan les utilisent le plus longtemps possible pour répandre son venin. Il est important de souligner que leur famille est souvent victime bien avant eux d’effets secondaire à l’occultisme. * PS: Nous regrettons que le blog de M. d’A de la V. condamne la trinité de manière trouble (en reconnaissant que le Père est Dieu, le Fils est Dieu et le St Esprit est Dieu) .

Il est regrettable qu’un bon nombre de croyants tolèrent ou pactisent avec de tel « médecins » au pieds de leurs « idoles évangéliques » comme Rick Warren (voir le plan de Daniel qui recommande un hypnoseur).

Les fruits

Une plateforme collaborative  (non chrétienne) d’experts (entre autre, journaliste d’investigation médicale) mettant en garde des effets secondaires de divers traitements médicaux, résume ainsi leur vision de l’hypnose.

L’hypnose est un traitement respecté et non controversées pour une variété de problèmes comme la toxicomanie, les comportements compulsifs ou phobie . C’est précisément  parce que l’hypnose est une méthode puissante de traitement, qu’elle peut avoir des effets inattendus et dangereux.
Les effets secondaires de l’hypnose comprennent entre autres :

  • la fatigue,
  • la crise d’identité,
  • l’insomnie,
  • l’irritabilité,
  • les peurs,
  • les attaques de panique,
  • le déficit de l’attention,
  • une perception déformée de soi,
  • de la confusion,
  • des comportements sexuellement aberrants,
  • un état de transe inattendue,
  • le délire,
  • la dépression,
  • des étourdissements,
  • une syncope,
  • la peur,
  • un sentiment de culpabilité,
  • le trouble de la personnalité histrionique,
  • des troubles de la mémoire,
  • des nausées,
  • des obsessions,
  • des changements de personnalité.

En général, les effets secondaires négatifs de l’hypnose peuvent être divisés en catégories:

  • Problèmes découlant de suggestions involontaires
  • La dissimulation de problèmes réels de santé physique
  • Dépressions suicidaires
  • Les attaques de panique ou des épisodes psychotiques
  • Symptôme de substitution

Les effets secondaires et les complications de l’hypnose peuvent être définis comme des sentiments inattendus, des pensées ou des comportements surgissant après ou pendant le traitement hypnotique qui sont en conflits avec les objectifs visés par le traitement hypnotique. Le plus souvent, les effets secondaires de l’hypnose sont bénins et transitoires. La réaction du patient sous hypnose peut être plus forte que prévu, et le patient revit une expérience antérieure.

Les hypnotiseurs doivent faire attention au fait que leurs suggestions hypnotiques sont prises littéralement par leurs patients.

Un des effets secondaires était la suggestion hypnotique à un patient anorexique : »Mangez toujours tout dans votre assiette ». Un jour, une patiente est tombée malade et a vomi dans son assiette. Elle a ensuite procédé à manger le vomi.

Un autre cas : On avait dit à une personne qui avait peur du dentiste, que dès qu’il « irait chez le dentiste », il se sentirait « merveilleusement apaisé comme par un sédatif ». Le mauvais effet était que la « sédation » a commencé littéralement lorsque le patient est entré dans sa voiture et a conduit chez le dentiste – jusqu’à mettre en danger sa vie dans la circulation encombrée.

Dans l’ensemble, les effets secondaires de l’hypnose peuvent être gérés, mais le praticien doit être conscient d’entre eux et d’être formés à minimiser leur apparition et la gravité.

Ceci est notre recherche sur les dangers et effets indésirables  de l’hypnose, sans faire de conseils médicaux!

Notre approche sera plus critique,  notamment à cause des mécanismes propres à l’hypnose, comme l’ouverture à une puissance spirituelle à l’origine de la manipulation, dont les effets long-termes sont graves. Ce résumé présentant l’hypnose de manière très contemporaine, relève malgré tout les effets à court-terme, et les témoignages qui s’en suivent confirment les observations de Michelle d’Astier de la Vigerie, qui elle, a vécu 25 ans d’expérience intensive dans le monde de l’occulte.

Une victime témoigne pertinemment sur le même site:

Mon père avait l’habitude de me  molester puis de me faire une certaine forme d’hypnose avancée pour effacer mes souvenirs, et pour me rendre efféminé, tout cela sans ma volonté. Dans mes moments de stress extrême, quand je me dispute avec quelqu’un, je commence alors à gémir comme une petite fille, ou à sauter comme un petit enfant. Tout le monde me regarde et m’entend, mais je ne le fais pas consciemment, par contre je vois clairement les réactions de tous et entends leurs commentaires … C’est très pénible et humiliant, mais je travaille avec la puissance du Saint-Esprit pour inverser ceci, car ce phénomène n’est pas uniquement psychologique, mais aussi spirituel.

Lors de l’exposition d’un salon du bien-être de Genève, un expert et formateur de l’hypnose, m’a raconté qu’il parvint à :

  • Simuler la mort chez un homme en diminuant drastiquement son rythme cardiaque et à le réveiller lors de son enterrement en criant « Lazare sors » (Jean 11:43). Il aurait alors eu des problèmes avec la police.
  • Hypnotiser 25 personnes et leur faire croire qu’il marchait sur l’eau d’une piscine. Voulant montrer qu’un témoignage sur Christ n’a aucune valeur. (Mat 14:25-26)
  • parodier le premier miracle de Christ : Faire boire de l’eau et faire croire que c’est du vin.
  • A coté de cela il m’informe s’approvisionner régulièrement au Casino en gagnant systématiquement, … pour reverser le tout aux œuvres de charité (bien entendu).
  • Il annonce que nous sommes tous Dieu, même nos cellules, et que Jésus n’était qu’un « petit magicien », pas vraiment mort sur la croix , mais un ami de Marie de Magdala et des prostituées. Le Vatican aurait caché les autres évangiles, etc.
  • Selon lui, Jésus n’étais qu’un petit magicien

hypnotiseurs hypnotisé

L’idéologie qui entoure hypnose (et l’occultisme en générale) s’oppose aux Écritures et les parodie, d’une manière soit outrageuse soit plus habile. Mais il demeure que l’hypnotiseur et l’hypnotisé sont soumis aux même lois que tous (Gen 3;16-19) . Ils travaillent, vieillissent et meurent.

Ici, un hypnotiseur de rue fait croire à une jeune fille qu’elle a extrêmement soif, qu’elle doit se gratter la tête, qu’elle ne voit plus la tête de sa copine, etc … Note : Nous avons obscurci les visages de l’hypnotiseur et des hypnotisées, après avoir été contacté par  l’hypnotiseur de rue (oct 2016). Photo: Source vidéo type Youtube.

Hypnose de rue

L’hypnose permet donc de contrôler et manipuler quelqu’un très en profondeur. D’autres démonstrations ont montré que des personnes hypnotisées sont prêtes à suivre n’importe quel ordre. Tuer son voisin, ou se suicider.

Notre position

Hypnotiser quelqu’un c’est défaire ses sens, le tromper, tout comme quand on enivre une personne (les effets sont parfois similaires). La Parole de Dieu nous mets en garde:

Malheur à celui qui fait boire son prochain, A toi qui verses ton outre et qui l’enivres, Afin de voir sa nudité! Tu seras rassasié de honte plus que de gloire; Bois aussi toi-même, et découvre-toi! La coupe de la droite de l’Éternel se tournera vers toi, Et l’ignominie souillera ta gloire.

L’hypnose peut être observée comme une « science », oui, mais l’aspect scientifique ou pseudo-scientifique n’expliquera pas pour autant la nature profonde de l’hypnose et ses mécanismes.

Qui? ou quelle force agit, et comment pour tromper nos sens si  puissamment? Les hypnotiseurs  seront un jours surpris d’avoir été eux-même trompés, comme des hypnotisés.

Christ: Un magicien?

Souvenons nous que :

  • Seul Christ a vaincu la mort, conformément aux prophéties selon les Écritures. (Es 53:10; Rom 8:34, 38)
  • Seul Christ peut ressusciter un mort qui sentait déjà. (Jean 11:39).
  • Seul Christ peut commander au vent et à la mer, pardonner les péchés, et nous protéger / libérer des entraves occultes. (Exode 14:19-21; Marc 4:39-42)

Christ n’a hypnotisé personne, ni un individu, ni les foules, mais il a dit la vérité. Il est la vérité. Et il l’a montré par le don de sa personne, et ce ne fût pas un simulacre.

E.P.

Commentaires

  1. Daniel

    Article écrit par une néophyte de l’hypnose.
    Critiquer l’hypnose revient à critiquer son être entier car nous sommes sous hypnose naturellement plusieurs fois par jour.

    Vouloir s’appuyer sur la bible qui est un livre saint pour critiquer négativement et dénoncer une pratique est une démarche manipulatoire.

    Je suis catholique pratiquant et je peux vous dire que les prêtres et prêcheurs utilisent cette technique de communication qui influence l’assemblé. Pour quels raisons croyez vous que des stades entiers se mettent à tomber dans le repos dans l’esprit quand le prêcheur lance: l’esprit saint tombe sur vous!!
    Lorsque vous faites une prière en émettant une bonne intention
    enver quelqu’un ou un proche vous êtes dans un état hypnotique. Je pense simplement que le mot hypnose fait peur alors que vous n’avez même définit cet état mental. Je vous propose donc d’interdire la méditation, les réunions de prières qui enchaînent les « je vous salue Marie » dans un état de transe et surtout l’adoration dans les églises qui vous invite à entrer en introspection en fixant l’ostie pendant de longues minutes ou de longues heures…bref, je me tiens à votre disposition pour une séance d’hypnose qui vous sera peut ètre utile pour compléter votre article.

    En attendant je vous souhaite une agréable journée mais attention ce que je viens de dire est une suggestion donc prenez cet attention avec des pincettes…

    Un hypnotiseur catholique blasé des cathos qui parlent sans connaître.

    1. webmestre Article Author

      Bonjour
      Merci pour votre contribution intéressante.
      Il me semble que le malentendu réside dans la définition même du mot hypnose, qui entraîne une perception différente du concept, de la part des uns et des autres. Selon l’angle choisi — ou le filtre d’analyse — on peut facilement penser que les arguments qui émanent d’autres angles relèvent de l’ignorance, comme vous semblez le dire en préliminaire de votre commentaire.
      Il nous faut une base de départ, en essayant de viser à l’objectivité, alors pourquoi pas la définition du Larousse littéraire ?
      « Hypnose : État de conscience particulier, entre la veille et le sommeil, provoqué par la suggestion», étant entendu que le mot grec hypnoûn signifie … s’endormir.
      Le Larousse médical, quant à lui, précise : « Technique propre à induire un état de sommeil partiel, différent du sommeil habituel.»
      Vous semblez assimiler l’hypnose à de la technique de communication, ce qui est difficilement recevable à la lecture des définitions qui précèdent. Mais le terme est à la mode, et on le sert un peu à toutes les sauces, dans les séminaires de Communication, de Mieux-Être, de pseudo-spiritualités, dans le dernier livre du dernier coach qui a parlé, mais ça relève un peu beaucoup de l’abus de langage, si vous voulez mon avis.
      Ce qui compte, ce n’est pas que vous soyez un catholique pratiquant, mais que vous puissiez continuer à appeler les choses par leur nom, même si dans votre culture, les autorités se laissent gagner par les influences de ce siècle. Ce qui compte, lorsqu’on se définit comme croyant, c’est de croire que Dieu dit la vérité, et de connaître les points de références au travers desquels il s’exprime.
      Sous l’angle chrétien fondamental, et avant examen de toutes les nuances, la chose est assez claire : l’hypnose (fondamentale, originelle) a pour but de modifier l’état de conscience, par une technique ou une autre, avec des objectifs précis, qui diffèrent sans doute selon les officiants. On ne travaille pas au niveau du conscient, mais au-delà. Or c’est justement sur ce point que nous pensons devoir être attentifs : la modification extérieure (par un tiers) de notre état de conscience, afin de provoquer un état où la suggestion (voire l’ordre) puisse s’installer, sans barrière aucune. Vous employez je crois le mot « suggestion », personnellement je trouve que le mot « conditionnement » serait plus approprié, même débarassé de toute connotation péjorative. Ça pose un certain nombre de questions.
      Sur le plan du principe — et avant même d’évoquer la sphère occulte — chacun reconnaîtra que l’hypnose nous entraîne sur un terrain extrêmement sensible, celui de l’exercice de la liberté, et de la protection du libre-arbitre. Et son pendant : l’aliénation (et son facteur aggravant : à l’insu du sujet).
      Je vous accorde que pour un hypnotiseur-thérapeute occupé à faire le bien de son patient, avec une éthique rigoureuse, on ne devrait rien avoir à redire. Mais quelles seraient les règles ? Qui protégera le patient ? Comment est-il protégé ? Nous ne pouvons pas ici faire de l’angélisme, ça ne serait pas sérieux.
      Voyez-vous, l’état de conscience, le vôtre, le mien, c’est la garantie que nous conservons les moyens de notre libre-arbitre. Nul ne peut nous influencer, nous conditionner, sans notre consentement. C’est cela, la liberté. Mais le reste, comment l’appeler ? … Nous sommes des êtres pensants, doués de volonté, capables de nous déterminer, en notre âme et conscience, selon la formule consacrée. Il s’agit d’un principe fondamental de liberté de choix et de penser par soi-même. Et je fais partie moi aussi des gens qui pensent que nous devons le défendre. Pas vous ?
      Cordialement/J.Prekel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *