Pour certains, cet Américain né en 1909 et décédé en 1965 serait le plus grand des prophètes, l’ange de l’église de Laodicée. Pour les autres, un faux prophète promoteur d’une doctrine très suspecte. Disposons-nous d’outils de travail qui nous permettront de bien le situer sur l’échelle de la fidélité biblique ?Nous pouvons assurer que nous possédons en effet les outils nécessaires pour nos recherches.

Le prophétisme de William Branham

Branham assure avec force qu’il ne s’est jamais considéré comme étant un prophète :

Les gens m’ont dit : ‘Frère Branham, le Seigneur vous a appelé pour être son prophète’. Je ne me suis jamais considéré moi-même comme un prophète …
(W.M. Branham, la Parole Parlée, Debout dans la brèche, 1963, page 12)

Fernand Fait, branhamiste du Québec, déclare que si Branham avait dit lui-même qu’il était prophète, il n’aurait pas été ce prophète que Fait attendait :

Frère Branham ne pouvait dire : ‘Je suis un prophète, suivez-moi’. S’il l’avait fait, il n’aurait pas été le prophète que j’attendais et que la bible a promis. Un prophète ne s’authentifie pas lui-même.
(F. Fait, cassette n° 8014, Ma réponse à Etienne Fauvel)

Néanmoins, les citations dans lesquelles Branham prétend être un prophète sont nombreuses et nous en sélectionnons quelques-unes :

Qu’en est-il de vous madame ? Croyez-vous que JE SUIS SON PROPHETE, son serviteur ? … vous êtes de l’Ohio … votre nom est Mme Alice Thompson.
(W.M. Branham, Biographie de William Branham, page 211)

Si vous croyez que JE SUIS UN PROPHETE du Seigneur, un serviteur de Dieu, alors écoutez-moi.
(W.M. Branham, La Révélation de Jésus-Christ, n°6, Age de Thyatire, 1960, page 21)

Maintenant comme vous êtes croyants, croyez-vous que je suis son serviteur et SON PROPHETE ? Il doit en être ainsi pour le savoir.
(W.M. Branham, La Parole Parlée, Tourner les regards vers Jésus, 1963, page 39)

Me croyez-vous SON PROPHETE, son serviteur ? Croyez-vous que Dieu est près et son esprit et que ce qui se fait maintenant est dû au Seigneur Jésus ? … si Dieu veut me faire connaître ce qui ne va pas chez vous comme confirmation de ce que JE SUIS SON PROPHETE, me tenant ici et révélant la vérité.
(W.M. Branham, La profondeur appelle la profondeur, 1954, page 23)

… j’espère que je me suis fait bien comprendre. Je ne désire pas être mal compris. Je veux être honnête à l’appel. Je veux être cela. Dieu a toujours employé un PROPHETE, un homme.
(W.M. Branham, La Parole Parlée, série n°1, n°4, le messager du temps de la fin, 1963, page 9)

Cela vous quitte maintenant, votre foi vous a sauvée … CROYEZ-VOUS QUE JE SUIS LE PROPHETE du Seigneur ? … vous ne recevrez pas d’autre signe.
(W.M. Branham in : William Branham, un prophète méconnu, page 390)

Il est clair que Branham lui-même se proclamait prophète ! Selon Fait, un vrai prophète ne peut le faire ce qui revient à dire que Branham n’est pas un authentique prophète du vrai Dieu !

Les prophéties de William Branham

Faisant écho aux injonctions de la Bible, William Branham enseigne qu’on ne doit pas craindre ni écouter un prophète qui déclare des choses qui ne se réalisent pas !

La Bible dit : ‘Si parmi vous, quelqu’un prétend être spirituel ou être un prophète, si ce qu’il dit ne se réalise pas, alors ne l’écoutez pas. Ne le craignez pas du tout. Ne craignez point cet homme-là.
(W.M. Branham, Révélation des 7 sceaux, n°5, 3ème sceau, 1963, page 47)

Les textes bibliques sont cristallins :

« Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Éternel n’aura point dite. C’est par audace que le prophète l’aura dite, n’aie pas peur de lui »
(Deutéronome 18:22)

« C’est par l’accomplissement de ce qu’il prophétise qu’il sera comme véritablement envoyé par l’Éternel »
(Jérémie 28:9)

« Leurs visions sont vaines et leurs oracles menteurs, ils disent : ‘L’Éternel a dit ! Et L’Éternel ne les a point envoyés et ils font espérer que leur parole s’accomplira »
(Ezéchiel 13:6)

Branham avalise totalement ces textes :

Comment peut-on dire de quelqu’un qu’il est un prophète et dire ensuite qu’il a eu une fausse révélation ?
(W.M. Branham, La Révélation de Jésus-Christ, Age de Thyatire, 1960, page 16)

Ewald Frank, le branhamiste allemand bien connu, écrira ce qui suit :

De fausses prophéties ont le même effet que la divination et la sorcellerie. Sans en être conscients, les gens tombent sous un ensorcellement …
(Lettre circulaire n°33, janvier 1987, page 22)

Nous en déduisons que le faux prophétisme et la sorcellerie sont étroitement liés et que l’un et l’autre ont pour père le diable !

La prophétie de 1977

En juin 1933, le frère Branham VIT EN VISION les événements de la fin des temps. En dernier lieu, il vit un calendrier qui, de lui-même se feuilletait pour s’arrêter à l’année 1977. Alors que frère Branham fixait ce dernier millésime intensément, il entendit subitement une explosion extraordinaire. Ensuite il vit que tout était rasé à même le sol. Il voyait du feu et de la fumée jusqu’à ce que tout fut en cendres. Frère Branham disait depuis ce jour que TOUT CE QUI NE S’EST PAS ENCORE RÉALISÉ LE SERA ENTRE LES ANNÉES 1933 A 1977.
(Ewald Frank, La Parole demeure éternellement, pages 19 et 20)

Il est bien précisé que Branham a eu une vision, ce calendrier qui s’arrête en 1977 est le fruit de cette vision. De plus, il assure péremptoirement que tout ce qui ne s’est pas encore réalisé, savoir les divers signes de la parousie le sera entre les années 1933 et 1977. Ce texte n’est d’ailleurs pas isolé !

Je dis : ‘ Je prédis, d’après la façon dont va le temps, que tout cela se passera entre les années 1933 et 1977. Et les événements devront se précipiter pour se produire dans ce laps de temps »
(W.M. Branham, La Révélation de Jésus-Christ, Age de Thyatire, 1960, page 39)

Dans le contexte de cette citation (page 39), voici ce qui devait se produire :

  • L’Église catholique romaine devait prendre le pouvoir aux Etats-Unis.
  • Ces derniers devaient voler en éclats et plus rien ne devait subsister de leur territoire et à cette même page 39, Branham ajoute emphatiquement :

 CECI, C’EST AINSI DIT LE SEIGNEUR

Branham va tenter d’utiliser une bouée de sauvetage :

… mais je prédis simplement d’après une vision qu’Il (Dieu) m’a donnée et en considérant les temps et la manière dont les choses évoluent, que cela se passera à un certain moment entre 1933 et 1977. En tous cas, cette grande nation se lancera dans une guerre qui la réduira en cendres. Tout cela est très proche, terriblement proche. Mais je puis me tromper, parce que je ne fais que prédire.
(W.M. Branham, La Révélation de Jésus-Christ, n°10, Age de Laodicée, 1960, pages 9 et 10)

Dans ce cas, Branham établit une différence entre « prophétiser » et « prédire », le premier étant absolu, le second beaucoup moins. Remarquons tout d’abord (on vient de le voir) qu’il a utilisé le fameux sésame « Ceci, c’est ainsi dit le Seigneur ». Ensuite, il prend grand soin de ne pas citer la bible qui contredit son explication tortueuse ! Prenons des textes :

« Je confirme la parole de mon serviteur et j’accomplis ce que PREDISENT mes envoyés »
(Ésaïe 44:26)

« Afin que vous vous souveniez des PREDICTIONS des saints prophètes … »
(2 Pierre 3:2)

En fait, prédictions et prophéties sont synonymes !

« Qui a, comme moi, fait des PREDICTIONS- Qu’il le déclare et me le prouve … »
(Ésaïe 44:7)

« Et l’Éternel me dit : C’est le mensonge que prophétisent en mon nom les prophètes ; Je ne leur ai point donné d’ordre, Je ne leur ai point parlé. Ce sont des visions mensongères, de vaines PREDICTIONS, des tromperies de leur cœur, qu’ils vous prophétisent »
(Jérémie 14:14)

Découvrons ensemble le texte suivant :

L’âge de Laodicée a commencé vers le début du 20ème siècle, aux environs de 1906. Combien de temps durera-t-il ? En tant que serviteur de Dieu QUI A EU UNE QUANTITÉ DE VISIONS DONT AUCUNE NE M’A JAMAIS TROMPÉ (je ne prophétise pas) mais je prédis que cet âge se terminera aux alentours de 1977. Si vous voulez bien ici me permettre une note personnelle, je vous dirai que je fonde cette PRÉDICTION sur 7 visions de première importance qui se sont succédées devant moi un dimanche matin en juin 1933. Le Seigneur Jésus me parla disant que la venue du Seigneur était proche, mais qu’avant son retour, 7 événements de première importance devraient avoir lieu. Je les écrivis tous et ce matin-là, je racontai la révélation du Seigneur … me basant sur les 7 visions, ainsi que sur les changements rapides qui ont balayé le monde depuis 50 ans, je prédis (je ne prophétise pas) que toutes ces visions devront se réaliser d’ici 1977. Et bien que beaucoup auront l’impression que cette affirmation est faite à la légère, vu que le Christ a dit que nul ne connaît ni le jour ni l’heure, je continue à maintenir cette PRÉDICTION 30 ans après, parce que Jésus n’a pas dit que personne ne pouvait connaître l’année, le mois ou la semaine qui verrait sa venue. Ainsi, je le répète, je le crois sincèrement et je le maintiens selon ce que j’ai étudié dans la Parole, ainsi que par DIVINE INSPIRATION, que l’année 1977 pourrait bien marquer le point final des systèmes du monde et nous introduire dans le millénium »
(W.M. Branham, Exposé des 7 Ages de l’Église, pages 382 et 383)

Analysons et pesons bien les termes utilisés par Branham ! « Le Seigneur me parla », « vision », « révélation », « prédiction », « avec inspiration divine », Branham a beau dire qu’il prédit mais qu’il ne prophétise pas, son texte se retourne contre lui et il se retrouve dans le collimateur de Jérémie 14:14 ! Et puis comment ose-t-il écrire qu’on ne pouvait pas connaître le jour du retour de Christ, mais bien la semaine, le mois et l’année ! Il faut être aveuglés par les forces des ténèbres pour ne pas reconnaître ici un faux docteur ! Et puis Branham va se contredire totalement ! Voyons ce texte :

Il dit : ‘Personne ne doit connaître la date de ma venue- Je vais venir, c’est tout ! – Ce n’est pas mon affaire de connaître LE JOUR, je dois simplement être prêt, vous comprenez.
(W.M. Branham, Révélation des 7 sceaux, 1er sceau, n°3, 1963, page 27)

William Branham a induit beaucoup de personnes en erreur concernant 1977. Voyez maintenant sa propre condamnation :

Seigneur, je suis conscient de ce qui m’arrivera au jour du jugement si j’induis ces gens en erreur.
(W.M. Branham, J’accuse cette génération, n°9, 1963, page 48)

Si une personne seulement dans le monde entier peut prouver qu’une révélation ne soit pas juste, même partiellement, je suis d’accord qu’on me prenne pour toujours comme faux prophète.
(W.M. Branham, cité dans : La Parole de Dieu demeure éternellement, page 19)

La prophétie de la disparition des Etats-Unis d’Amérique

Savez-vous que hier, le 4 juillet était l’anniversaire du jour où Thomas Jefferson signa la déclaration d’indépendance, lui et le comité qui était avec lui, la cloche de la liberté retentit et nous fûmes déclarés indépendants en tant que nation. Selon l’histoire, il n’y a jamais eu une démocratie qui ait duré plus de 200 ans. C’était le 4 juillet 1776. Et il reste juste 11 ans. Les atteindra-t-elle ? Non, ce n’est pas possible ! Si elle dépasse ces 11 ans, il y a rupture dans toute l’histoire.
(W. M. Branham, La Parole Parlée, n°1003, le Chef d’œuvre, 1964, page 18)

Cette prophétie devait nous amener aux alentours de 1975 !

La prophétie du départ d’Elie (Branham) et les jugements William Branham ( Elie, le messager du temps de la fin) déclare en parlant justement de ce messager que dès qu’il s’en va (un euphémisme pour mourir), le monde est brûlé et les justes entrent dans le millénium en marchant sur les cendres des méchants :

Notez que dans Malachie 4, AUSSITÔT que le messager s’en va, le monde est complètement brûlé et les justes entrent dans le millénium, en marchant sur les cendres des méchants.
(W.M. Branham, Révélation des 7 sceaux, n°3, 1963, page 32)

Vous voyez, IMMÉDIATEMENT après la venue de cet Elie, la terre sera purifiée par le feu et les méchants réduits en cendres.
(W.M. Branham, Exposé des 7 âges de l’Église, page 389)

Parce que lorsque cet Elie viendra, le monde devra être consumé IMMÉDIATEMENT et les justes devront marcher sur les cendres des méchants.
(W.M. Branham, La Parole Parlée, Les douleurs de l’enfantement, 1965, page 19)

Le messager du temps de la fin, Branham est mort en 1965, voici déjà 38 ans et rien ne s’est encore accompli !

La prophétie de l’ange et du ministère de William Branham

Lorsque je fus sauvé et que je dis à mon pasteur baptiste que j’avais reçu le Saint-Esprit et que l’ange de l’Éternel m’avait dit ce que je devais faire, mon pasteur me répliqua : ‘vous avez dû avoir un cauchemar, Billy’. Je répondis : ‘Pasteur, j’ai vu un ange’. Il me dit : ‘Oh quelle folie ! c’est du diable’. Oh cela m’a blessé. Il a ajouté : ‘Allez-vous partir prêcher aux rois, aux papes et à d’autres encore ?’ Je répondis : ‘C’est ce que l’ange m’a dit.
(W.M. Branham, La Parole Parlée, série n°1, n°4, Le messager du temps de la fin, 1963, page 32)

Il est évident que jamais Branham n’est allé prêcher aux grands de ce monde, ses contemporains. Nous pensons à Mao-tsé-toung, J.F. Kennedy, Nikita Kroutchev, Dwight Eisenhower, A. Mc Millan, Charles De Gaulle ou encore Pie XII et Jean XXIII. L’ange s’est trompé ! (ce n’était pas un bon ange) et il a trompé William Branham. Le pasteur baptiste avait un solide discernement !

Fausse prédiction concernant 1993 !

Le texte suivant vous prouvera que pour Branham, le retour de Christ était très proche ! Il devait rÈvenir en 1993:

Je vous demanderai de bien faire attention pendant quelques minutes car je vais vous surprendre. Je crois que Jésus va rÈvenir dans moins de trois minutes- selon sa mesure de temps. Vous savez combien cela représente de temps ? Environ 35 ans … nous sommes à moins de trois minutes de sa venue (cela fait pour nous trente ans.
(W.M. Branham, Révélation des 7 sceaux, 3ème sceau, 1963, page 2)

Christ devait donc revenir dans les 30 années à partir de 1963, soit en 1993 !

Fausse prédiction concernant 1983 !

De nouveau, Branham joue avec des dates et les nerfs de ses sympathisants :

Ecoutez, si le calendrier romain est juste, il nous reste 36 ans. Tous les 2000 ans le monde va à sa fin. Au bout des deux premiers mille ans il fut détruit par l’eau, 2000 ans plus tard Christ est venu. Nous arrivons en 1964, il reste 36 ans. Or, d’après le calendrier égyptien, il y a un écart de 17 ans. Nous sommes donc 17 ans plus tard que 1964. Ainsi cela nous laisserait 19 ans.
(W.M. Branham, La Parole Parlée, série N°4, n°4, Il y a ici un homme qui peut allumer la lumière, 1963, page 34)

Fausse prédiction concernant 1999 !

Branham devient une folle toupie. Il prévoit la fin dans les 36 années à partir de 1963 !

… je sais que dans les derniers jours il y aura un enlèvement et que notre travail sera interrompu. Père, c’est ce que dit notre calendrier. Encore 36 ans et l’œuvre sera terminée et tu dois venir à un certain moment dans cette période, sinon aucune chair ne sera sauvée. Les chronologistes et les gens qui sondent ces choses nous disent absolument que nous sommes en avance de bien des années. Ils nous disent par les calendriers que nous sommes plus loin que cela et qu’il nous reste peut-être 15 ou 20 ans.
(W.M. Branham, La Parole Parlée, série 4, n°1, Trois sortes de croyants, 1963, page 37)

Faites le compte ! Ajoutons 36 à 1963 et nous arrivons à 1999 !

Fausse prophétie concernant John F. Kennedy

La venue de John Kennedy aurait été annoncée par Branham et ce président américain devait introduire la femme qui dominerait l’Amérique ! (l’Église catholique romaine)

Il finira par arriver ce que j’ai prédit : qu’une femme dominerait l’Amérique. Souvenez-vous que je l’ai dit il y a 30 ans … homme qui va l’introduire est déjà en place. C’est vous qui l’avez élu par votre politique.
(W.M. Branham, Révélation des 7 sceaux, 2ème sceau, n°4, 1963, page 40)

Que ces derniers textes puissent nous convaincre de fuir ce faux prophète :

Si le prophète vient et vous dit ceci ou cela et que Dieu ne le confirme pas, alors ne vous en occupez pas car Dieu doit confirmer chaque déclaration.
(W.M. Branham, Révélation des 7 sceaux, n°2, la brèche, 1963, page 9)

Si Branham vient et vous dit que tout sera terminé en 1977, en 1983, en 1993 ou encore en 1999, ou que les Etats-Unis seront détruits en 1964 et que cela n’est pas confirmé par Dieu alors écartez ce prophète ! Le comble apparaît dans le texte suivant:

Toute ma vie, j’ai eu des visions et je demande à n’importe qui de se lever et de dire si jamais l’une d’elles a manqué de se réaliser. Ce n’est pas arrivé. Cela ne peut arriver ! Vous voyez, c’est impossible.
(W.M. Branham, la Révélation de Jésus-Christ, Age de Thyatire, 1960, pages 37 et 38)

Un dernier mot s’impose ! Suivre un faux prophète est hautement dommageable! C’est se vautrer dans la désobéissance, la révolte et comme le disait Ewald Frank, dans la sorcellerie. Est-ce vraiment ce que vous voulez ?

Notre prochaine étude sera consacrée aux étranges doctrines défendues par William Branham !

Christian Piette

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *