topNom

Connu d’abord exclusivement en Allemagne, ce nouveau mouvement religieux veut rassembler des chrétiens libres, des hommes et des femmes qui recherchent Dieu. Ils veulent être des chrétiens primitifs, les chrétiens des origines, qui pratiquent la véritable religion universelle intérieure. D’abord appelé oeuvre de réintégration christique, ce groupe se nomme, depuis 1986, Vie Universelle.

topOrigine

Ce mouvement doit son origine à Gabriel Wittek, une ménagère catholique, née près d’Augsbourg, en Allemagne, en 1933. Dans sa jeunesse, elle se passionne pour le sport et la musique. Sa vie joyeuse, gaie et sportive, ses talents d’accordéoniste et de pianiste ne conviennent pas toujours aux habitants de sa petite ville aux mœurs encore puritaines.

A l’âge de 22 ans, Gabriel épouse l’ingénieur catholique Rodolf Wittek. Ensemble, ils mènent une vie normale jusqu’à la fin de l’année 1974. C’est à ce moment que Gabriel se découvre subitement comme la messagère de la volonté divine, de la sagesse divine et de l’amour divin. Le 6 janvier 1975, elle croit recevoir du Seigneur le don prophétique. Elle reçoit « la parole intérieure ». C’est bien le Christ qui lui parle. Elle devient le haut-parleur de Dieu, la prophétesse du Seigneur, la loi absolue.

Le jour de l’ascension 1977, Gabriel Wittek se révèle comme « la Vie ». Elle s’entoure d’un cercle de prophètes. Parmi eux son mari, Walter Hoffmann et Charles Koebe. Ils jettent, avec elle, les bases de l’œuvre de réintégration christique, au début de 1978.

En 1983, cette œuvre adopte une confession de foi en dix thèmes. Trois ans plus tard, le nouveau nom Vie Universelle est adopté et, le 8 novembre 1986, naît l’Église du Seigneur. C’est la pose de la première pierre du millenium. La fille de la prophétesse Liobani devient l’ange instructeur pour les jeunes, alors que son fils Hélionie la seconde dans son ministère d’enseignement. Gabriel Wittek achète un patrimoine foncier à Hettstadt, une petite ville de 2000 habitants, à 10 kilomètres de Wurzbourg, en vue d’y construire des habitations rondes pour ses disciples. En janvier 1995, la fondatrice se retire progressivement de la vie publique pour céder la place au Docteur Christian Sailer.top

topDoctrine

Les responsables français de la Vie Universelle ont bien voulu m’adresser tous les documents relatifs à leur foi. Nous pouvons donc reproduire intégralement la « Profession de foi des chrétiens des origines dans la Vie Universelle » :

  • Nous croyons en Dieu, l’Esprit éternel, qui s’écoule à travers l’infini, qui est la vie indivisible et présente en tout et en tous.
  • Nous croyons que Dieu est la Force créatrice puissante et Source, qu’il est le courant dans lequel vivent tous les êtres de la lumière ainsi que les règnes de la nature.
  • Nous croyons que la Force créatrice puissante, la Source de tout ce qui est, est présente dans tous les éléments appartenant aux règnes de la nature, dans les minéraux, dans les plantes et dans les animaux.
  • Nous croyons que la Force créatrice puissante, la Source de tout ce qui est, est lumière et vie dans tous les astres de l’univers.
  • Nous croyons que la Force puissante, l’Esprit de Dieu magnifique, est amour en toute chose, qu’il est Force intense et omniprésente dans toutes les âmes et dans tous les hommes.
  • Nous croyons en l’Un, l’Unique, Dieu, le Père éternel de l’amour, dont tous les êtres, toutes les âmes et tous les hommes sont les enfants.
  • Nous croyons que Dieu-Père est l’Être personnifié de l’amour que nous contemplerons un jour tous à nouveau face à face en tant qu’êtres purs.
  • Nous croyons que le Christ, le Fils de Dieu, est le Cogérant des cieux et qu’il est assis à la droite du Père.
  • Nous croyons que Dieu nous a créés en tant qu’êtres purs et libres dont quelques-uns se sont chargés à travers la pensée de la chute, entraînant avec
  • eux dans la chute d’autres êtres lumineux, de sorte que leurs corps spirituels se sont assombris de plus en plus sous l’effet du péché, qu’ils se sont
  • enveloppés et densifiés, faisant d’eux progressivement des êtres humains.
  • Nous croyons en la préexistence de l’âme qui retournera au Père à travers les plans de purification de matière subtile, redevenant être pur, puisqu’elle a
  • été créée par Dieu en tant que tel et qu’elle s’est chargée à travers la chute.
  • Nous croyons à la vie éternelle et nous croyons que toutes les âmes retourneront dans le royaume de Dieu par Jésus, le Christ, notre Rédempteur.
  • Nous croyons que tous les hommes et toutes les âmes sont frères et sœurs, tous protégés dans le Grand Esprit de l’amour en Dieu notre père.
  • Nous croyons que tous les hommes sont le temple de Dieu et que l’Esprit du Christ de Dieu, qui est l’Esprit de la liberté, habite en chacun.
  • Nous croyons en Jésus, le Christ de Dieu, le Fils du Père éternel, qui est le Rédempteur de toutes les âmes et de tous les hommes.
  • Nous croyons à l’engendrement naturel et immaculé de l’homme Jésus.
  • Nous croyons aux paroles de Jésus, le Christ, selon lesquelles nous serons à nouveau à l’image de notre Père qui nous a contemplés et créés en tant qu’êtres purs. Nous croyons que Jésus, le Christ, notre Rédempteur, entrepris il y a déjà deux mille ans le rapatriement jusqu’au Père de toutes les âmes et de tous les hommes et que nous retournerons tous à la patrie éternelle par le Christ, notre Rédempteur.
  • Nous croyons que nul ne peut parvenir au Père éternel sans l’aide du Rédempteur de toutes les âmes et de tous les hommes et nous croyons que la force rédemptrice, qui agit en chaque âme et en chaque homme constitue pour l’une et l’autre, l’appui et le guide menant à la maison du Père éternel.
  • Nous croyons qu’il est le chemin, la vérité et la vie. Nous croyons aux plans de purification où vivent les âmes chargées, qu’elles soient engagées sur le chemin du retour pas à pas vers le royaume de Dieu ou qu’elles retournent sur la terre pour y redevenir homme.
  • Nous croyons à la réincarnation, à l’incorporation des âmes qu’elles soient très lourdement chargées ou qu’elles soient venues dans l’habit humain pour y mettre en ordre et y réparer beaucoup de fautes en quelques années -ce qui nécessiterait de longs cycles sur les plans de purification.
  • Nous croyons également à l’incarnation d’âmes lumineuses devenues hommes pour servir sur la terre. Celui à qui revient tout honneur, toute louange et toute gloire.
  • Nous croyons à la loi des semailles et des récoltes qui n’énonce ainsi : Ce que l’homme sème, il le récoltera.
  • Nous croyons à la grâce et à la grande miséricorde de Dieu qui nous soutient et nous aide à reconnaître à temps nos péchés, à nous repentir, à les mettre en ordre et à ne plus les répéter avant qu’ils ne nous reviennent sous forme de coups du sort.
  • Nous croyons que si nous utilisons bien nos journées avec l’aide de notre Rédempteur en nous repentant de nos péchés, en les mettant en ordre et ne les répétant plus, nous pourrons retourner dans notre véritable patrie, l’Être éternel, sans connaître d’autres incarnations.
  • Nous croyons qu’il n’y a pas de hasard et qu’en raison de la réincarnation, notre existence terrestre prend toute sa valeur et que cela répond aux questions suivantes : pourquoi sommes-nous dans ce monde et pourquoi telle ou telle chose est-elle comme elle est ?
  • Nous en comprenons les causes si nous incluons la loi des semailles et des récoltes dans le cours de réincarnations, où chacun devrait aider l’autre à porter sa charge.
  • Nous croyons aux Dix Commandements de Dieu révélés à travers Moïse et au Sermon sur la Montagne de Jésus.
  • Nous croyons que seule la foi active, c’est-à-dire l’accomplissement des Dix Commandements et du Sermon sur la Montagne, nous fait devenir un avec le Christ. Pour les chrétiens des origines que nous sommes, la foi active et la vie conduisent à la vie en Christ, cela signifie également reconnaître ses péchés, s’en repentir avec l’aide de notre Rédempteur, demander pardon, pardonner à notre prochain, réparer le mal que nous avons causé autant que cela est encore possible et de ne plus répéter ces péchés que nous avons reconnus et mis en ordre. Dans le fait de ne plus répéter les péchés, est contenu l’accomplissement progressif de la volonté de Dieu que l’Éternel nous a indiquée dans les Dix Commandements et dans le Sermon sur la Montagne de Jésus.
  • Nous croyons à la prière profonde, intérieure, exprimée du plus profond de notre cœur, de même que nous croyons à l’aide du Christ de Dieu à  travers la prière. Nous croyons que tout ce qui est densifié sera dissout et redeviendra matière subtile, tel qu’il en est dans l’Être pur depuis l’origine.
  • Nous croyons que Jésus, le Christ de Dieu, érige le Royaume de Paix sur la terre et que la terre purifiée devient de plus en plus lumineuse et retournera peu à peu dans l’Être éternel en tant que substance lumineuse.
  • Nous croyons que Dieu est la vie unique à laquelle nous accédons par le Christ et avec le Christ par la mise en pratique de Ses enseignements. En effet, en tant que Jésus, Il a dit : « C’est pourquoi Je compare celui qui entend Ma parole et la suit à un homme avisé qui a bâti sa maison solidement sur le roc. Et la pluie vint, les eaux montèrent et les vents soufflèrent autour de cette maison, et elle ne s’effondre pas, car elle est bâtie sur du roc. Et que celui qui entend Mes paroles et ne les suit pas soit comparé à un homme fou qui a bâti sa maison sur du sable. Et la pluie vint, les eaux montèrent et les vents soufflèrent et elle s’effondra avec grand fracas. » Aspirer à la vie en Dieu, c’est accomplir ce que Jésus voulait, pour ressusciter par le Christ et avec le Christ et retourner dans le cœur de Dieu, dans le Royaume de paix.
  • Nous croyons que la paix entre les peuples ne peut advenir que si elle s’instaure au préalable dans les relations des uns avec les autres.
  • Nous ne croyons en aucun cas que les armes puissent conduire à la paix.
  • Et cette longue confession de foi s’achève par l’alinéa suivant :
  • Pour les chrétiens des origines, la foi et la vie constituent une unité. Sans la foi active, donc sans l’accomplissement progressif des Dix Commandements et du Sermon sur la Montagne, il n’y a pas de vie en Dieu.
  • Pour éviter toute confusion, la Vie Universelle veut se démarquer des autres croyants, en ajoutant une longue énumération des erreurs doctrinales qu’elle leur attribue : Ce que les chrétiens des origines ne croient pas :
  • Nous ne croyons pas que l’Esprit saint soit une personne. Nous ne croyons pas en un Dieu vengeur.
  • Nous ne croyons pas que Dieu crée l’âme seulement lors de l’engendrement d’un enfant. Nous ne croyons pas en un lieu appelé « enfer » et voué à la damnation éternelle.
  • Nous ne croyons pas à la résurrection de la chair. Nous ne croyons pas à l’engendrement surnaturel par l’Esprit saint.
  • Nous ne croyons pas à l’ascension physique de Marie dans les cieux. Nous ne croyons pas en une Église, hors de laquelle il n’y aurait pas de salut.
  • Nous ne croyons pas à l’institution « Église » qu’elle se nomme catholique ou protestante. Nous ne croyons pas aux dogmes ou sacrements, ni aux cultes.
  • Nous ne croyons pas que l’on devienne bienheureux par le seul fait de croire, sans accomplir les Commandements de Dieu. Nous ne croyons pas que l’on puisse trouver Dieu dans des églises faites de pierres, car chaque homme est le temple de Dieu. Nous ne croyons pas au baptême des nouveaux-nés, car Jésus a dit : « Enseignez et baptisez ensuite ».
  • Nous ne croyons pas que l’hostie et le vin soient nécessaires lors du repas de la Cène au cours duquel Jésus prit avec Ses apôtres un simple repas et dit : « Faites ceci en mémoire de Moi ! »
  • Nous ne croyons pas au « saint-père » -le pape -ni à la hiérarchie ecclésiastique, aux titres de cardinal, d’évêques, de prêtre et de pasteur. Dans la Bible que les protestants et les catholiques devraient suivre au pied de la lettre, il est écrit : « Jésus a dit : Et n’appelez personne sur la terre votre Père car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux » et « quiconque s’élèvera sera abaissé et quiconque s’abaissera sera élevé ». La Bible en laquelle croient protestants et catholiques donne raison au fait de ne pas croire aux titres qu’ils soient ceux de cardinal, d’évêque, de prêtre, de pasteur, etc… Là il est écrit : « Ils envoyèrent auprès de Jésus quelques-uns des pharisiens et des hérodiens, afin de le surprendre par ses propres paroles. Et ils vinrent lui dire : Maître, nous savons que tu dis vrai et que tu ne t’inquiètes de personne, car tu ne regardes pas à l’apparence des hommes et tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité. ». Nous ne croyons pas à l’infaillibilité d’un seul homme.
  • Nous ne croyons pas aux saints. Nous ne croyons pas que les péchés puissent être effacés à la dernière minute de la vie par l’onction du sacrement que l’on donne aux mourants (l’extrême onction) ou par la confession.
  • Nous ne croyons pas au pardon des péchés par les prêtres.
  • Nous ne croyons pas aux objets bénis par les prêtres. Nous ne croyons pas que l’on puisse trouver Dieu en adoptant une vie monacale ou par une vie de réclusion, loin de ses semblables.
  • Nous ne croyons pas aux pèlerinages, ni aux lieux de pèlerinage. Nous ne croyons pas aux reliques, ni à la vénération des images pieuses. Nous ne croyons pas que l’on puisse se libérer de ses fautes par des indulgences. Nous ne croyons pas que l’on puisse émouvoir le cœur de Dieu en faisant brûler des cierges ou en faisant des dons. Celui qui aime Dieu, le Père éternel et le Christ, son Fils, fait ce que Dieu veut et non ce que veulent les hommes.

Cette énumération un peu confuse permet de se faire une idée de la foi des membres de la Vie Universelle. D’autres documents permettent de compléter.

Gabriel Wittek est la prophétesse du Seigneur. Par sa bouche prophétique, le Seigneur se révèle aux hommes. Elle est l’instrument de Dieu, la dernière prophétesse créatrice. Il est vrai que le Christ parle à Wurzbourg par deux jeunes prophètes, mais surtout par Gabriel Wittek, la prophétesse enseignante. Elle est inspirée du royaume spirituel. Son message est reçu directement de Jésus pour fonder la véritable religion universelle. Sa prophétie coule comme un fleuve puissant. Ce que Jésus n’a pu réaliser, Gabriel Wittek l’a accomplit. Elle enseigne la vérité totale et définitive, d’autres prophètes ne sont plus nécessaires.

Dieu habite au plus profond de chaque homme. Le Grand Esprit, le Christ de Dieu, attend silencieusement et secrètement dans le cœur des hommes jusqu’à ce qu’ils ôtent eux-mêmes le bandeau qui recouvre leurs yeux et voient par qui ils se sont laissés guider. Le Christ de Dieu habite en chaque homme et veut ressusciter le Rédempteur qui vit en chacun. Chaque homme doit évoluer spirituellement et devenir progressivement libre du moi humain par la méditation du christianisme des origines, la Vie Universelle.

Gabriel Wittek crée un état christique se basant sur les béatitudes (Matthieu 5 à 7), l’Église du Christ, comprenant tous ceux, qui unis avec Dieu, se sont libérés du terrestre. Ils sont les premiers sur terre à former la Nouvelle Jérusalem. Ils ont découvert le chemin intérieur vers Dieu, la loi absolue, par la conscience cosmique. Tout dans la nature a des sentiments. Nourriture et boissons sont des dons du Créateur à ses enfants par l’intermédiaire de la mère-terre.

topOrganisation

Comme le laisse supposer ce qui précède la Vie Universelle ne connaît pas une organisation très structurée. Le siège mondial se trouve en Allemagne, à Wurzbourg, 97070, Haugerring, 7. Son adresse postale : BP 5643 D -97006 Wurzbourg.

Pour la direction des affaires spirituelles la prophétesse est assistée de son adjoint, ainsi que d’un conseil de 14 anciens.

topDiffusion et statistiques

La Vie Universelle, en continuel progrès, est actuellement active en Allemagne où elle est mêlée souvent à des conflits avec l’Etat et les Églises. Elle y groupe ses membres dans une soixantaine d’assemblées. Les huit communautés de Suisse (Zurich, Lucerne, Saint-Gall, Buchs, Bâle, Berne, Aarau et Rapperswil) totalisent 250 membres. Pour la Suisse romane : BP 1493, CH 1001, Lausanne. Pour la Suisse alémanique (Postfach 140 A -5016 Salzburg).

Dès la première conférence publique de la Vie Universelle en Belgique, le 24 juin 1984, quelques personnes adhèrent au mouvement. Les USA, le Canada, le Japon, Le Nigéria, la Pologne, l’Italie, l’Espagne, la Grande Bretagne, ainsi que la France, abritent également des membres. L’effectif total doit avoisiner les 40 000.

topTravail en France

C’est en mai 1984 que la Vie Universelle organise la première conférence à Paris (19, rue Blanche, 75009 Paris), puis à Lyon et à Marseille. Il s’agit essentiellement de rencontres de prière, de recueillement et de l’audition des enregistrements de la prophétesse. Lors des journées mondiales de la Jeunesse catholique, à Paris en août 1997, la Vie Universelle a distribué massivement un tract blanc et bleu. Son gros titre « Pape Non ! Jésus-Christ : Oui ! » a suscité pas mal de remous, mais également beaucoup d’intérêt. Actuellement, trois adresses sont proposées :

BP 325 75868 Paris Cedex 18.
BP 120 83120 Sainte-Maxime.
BP 37 31270 Cugnaux.

Pour la France, 200 adeptes doit être un maximum.

topPropagande

Dans les pays de langue allemande, le bimensuel « Le cheval blanc sur la trace des secrets de Dieu » crée un lien entre les adeptes. Dans les pays francophones est diffusé le périodique « Le Prophète », sous-titré : « La voix du cœur, la vérité éternelle de Dieu donnée par la prophétesse de Dieu pour notre époque ». Quelques annonces dans la grande presse proposent les publications des Editions de la Vie Universelle, dont l’emblème se remarque immédiatement, c’est une clé entourée d’un grand C, Christ est la clé de la porte de la vie. Un nouveau livre vient de paraître : « Ceci est Ma Parole », avec 1110 pages !

topCulte et pratiques

En général, les membres de la Vie Universelle préconisent la liberté de rite, de culte et de ministère. Ils organisent simplement, le dimanche matin à 9h30, des rencontres des chrétiens primitifs ou des chrétiens des origines, des rendez-vous de tous les chercheurs de Dieu. Les hommes en recherche, les chrétiens libres se réunissent dans des rencontres chrétiennes primitives : pas de cérémonies, pas de rites, pas de dogmes, pas de prêtres, libres dans l’esprit du Christ de Dieu, dans de simples salles, pour écouter les enseignements cosmiques de Christ par la prophétie actuelle.

Au cours des rassemblements spéciaux, l’Ecole cosmique de la vie, tous les groupes sont au bénéfice de la retransmission simultanée depuis Wurzbourg. Non seulement, ils reçoivent les enseignements cosmiques de Jésus de Nazareth révélés de nouveau à notre époque par la Parole prophétique, mais encore des aides pratiques pour la vie de chaque jour, à la lumière du Sermon sur la Montagne.

On chante beaucoup, la prière occupe une place importante. Dans le cadre des rencontres se déroulent les trois manifestations suivantes :

  • La lumière originelle et primordiale est déversée sur tous !
  • Les forces d’autosuggestions sont développées !
  • Chacun est guéri avec la force du Christ de Dieu !

Dans la Vie Universelle, la guérison par la foi, la guérison par la force de la pensée, sans médicaments, ni produits végétariens, occupe une grande place. Baptême et sainte cène sont inconnus, mais d’autres exercices spirituels se pratiquent pour obtenir la puissance divine. Parmi les membres règne une profonde unité et une grande fraternité.

topActivités

L’organisation de séminaires, des cours de méditation, le collage d’affiches, la diffusion de brochures et de cassettes sur l’histoire, la méditation, la santé, le mysticisme et le cosmos, la création d’écoles, les Ecoles du Christ (comme à Esselbach, en Allemagne), des écoles maternelles, des sessions de formation pour agriculteurs… sont autant d’activités de la Vie Universelle.

Dans les pays de langue allemande, les émissions de radio « La Parole, les ondes cosmiques » sont diffusées chaque vendredi soir. Depuis août 1994, Radio Moscou émet « L’onde universelle ». Les rencontres spéciales « Repas avec le Christ » attirent souvent une foule nombreuse et curieuse. Sont étroitement liés à la Vie Universelle, une banque qui désire établir sur terre l’état christique, avec des centres de prière, de méditation et de  salut, un hôtel, des fermes, des boulangeries, une clinique christique et un ensemble d’immeubles à Hottstadt, toujours en Allemagne.

topDissidences

A notre connaissance, la Vie Universelle regroupe actuellement des membres bien unis, aucune dissidence n’est signalée à ce jour.

topPrincipales erreurs

En lisant attentivement, l’énoncé des doctrines de la Vie Universelle, on découvre certains enseignements en accord avec la Bible, mais hélas de nombreux enseignements totalement étranges et étrangers !

Gabriel Wittek est tout simplement, comme beaucoup d’autres, un faux prophète. Son enseignement souvent nébuleux présente un Christ différent de celui des Écritures (Matthieu 7:15). La croix est aussi absente que le sang du Christ qui seul purifie de tout péché (1 Jean 1:7). Dans la doctrine de la vie Universelle, le Saint-Esprit est le grand négligé. Dans la Bible il est bel et bien une personne qui peut être attristée (Ephésiens 4:30), qui parle (Jean 16:13), qui enseigne (Jean 14:26), qui sonde les cœurs (1 Corinthiens 2:10)… .

L’enseignement de la Vie Universelle est plus proche du Nouvel Âge que de l’Evangile de Jésus-Christ. Ce dernier distingue bien d’un côté le frère, de l’autre côté le prochain. Donc tous les hommes ne sont pas frères. La préexistence des âmes, les âmes vivant séparées des corps, la réincarnation et tant d’autres hérésies sont condamnées par la Parole de Dieu (Hébreux 9:27).

Limiter toute la Bible uniquement aux dix commandements et au Sermon sur la Montagne déséquilibre gravement l’enseignement des Saintes Écritures qui forment un tout parfait. La Bible parle, malgré la négation par la Vie Universelle, de pasteur et d’évêque (dans le sens de surveillant, veillant sur le troupeau), comme dans Ephésiens 4:11 et Philippiens 1:1. L’ œuvre du Christ est parfaite, sa Parole écrite est complète, son Esprit régénère encore aujourd’hui tous les pécheurs qui se repentent, donc pas besoin de Gabriel Wittek !

Commentaires

  1. Harry Abe

    Il faut bien quand même lire et étudier les livres qu’elle a écrits pour pouvoir la juger. en tout cas, vous la jugez de faux-prophète car vous avez peur que d’autres gens qui vont vers elle ou autres personnes découvrent la vérité sur Dieu. je n’ai lu aucun de ses livres et jai à peine su qui elle est mais je connais assez des gens des églises qui ont peur de perdre ses clients et ainsi critiquent les autres en les appelant « sectes ». Je crois que chacun de nous saura quelle vraie voie suivre si on le veut vraiment sans avoir besoin de l’église, des prêtres,……

    1. EP

      Plusieurs membres du comité directeur de notre association ont lu au moins une partie de ses livres. Il nous est impensable (et serait dangereux) d’écrire sur des ouï-dire. Notre association ne représente pas une Eglise locale, ni une fédération d’Eglise. Vous ne voyez sur notre site aucune publicité pour une dénomination quelconque. En tant que chrétiens nous croyons et annonçons les paroles du Christ qui dit: « Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

  2. Sonnay Elisabeta

    Bonsoir

    Si les chrétiens veules que Dieu les aimes il faudra cesser abattre les animaux.Manger de la viande rendre l’être humaine malade.Il faut que les consciences se réveille. Le chrétiens sont des criminels .Je ne jamais rencontre des vrais chrétiens.Tous prétends être avec Jésus et la Bible….mais hélas ils sont tous avec le Diable.

    1. EP

      Le Chrétiens écoutent la voix du bon berger, et Jésus n’a pas interdit de manger de la viande. Au contraire, ce sont les sectes qui privent leurs adeptes de sommeil ou de nourriture [protéine], pour les affaiblir, et leur permettent de pécher en toute liberté. Les Saintes Écritures nous éclairent sur ce sujet:

      1Ti 4:1-3 Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant de ne pas se marier [sexualité libre], et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.

      A bon entendeur, salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *