Prends donc garde
que la lumière qui est en toi
ne soit ténèbres.
Luc 11:35

  

J’avais bien entendu parler du livre « Jesus Calling » de Sarah Young sur un fond de discussion d’hérésies, mais tout cela restait américain. Puis un jour, nous recevons la nouvelle : La Maison de la Bible vend le livre de Sarah Young traduit en français: « Un moment avec Jésus ».
Puis démarre la polémique : « Le livre est-il écrit en écriture automatique ? ». Ce n’est pas la première fois que la maison de la Bible laisse passer une anguille, et « Sarah Young » se vend très bien (!) aux États-Unis, dans tous les formats, poche ou luxe, comme livre de dévotion, et même comme Bible annotée.

Premier regard sur « Un moment avec Jésus » 

20140218_223606.001509

20140529_182311.001557

Selon l’éditeur, Sarah Young aurait fait une découverte importante: L’écoute de Dieu a fait grandir mon intimité avec lui plus que toute autre pratique spirituelle.» C’est dans la tranquillité de cet état d’esprit, un stylo à la main, qu’elle a mis par écrit le fruit de ces dialogues un peu particuliers. (dos du livre) Une « conversion »…  au clair de lune :

Sarah Young écrit en introduction:

Une nuit, j’ai quitté la chaleur réconfortante du chalet pour me promener seule dans les montagnes enneigées… Soudain, j’ai senti comme un brouillard chaud m’envelopper. C’est alors que j’ai pris conscience de sa présence bienveillante. Ma réaction spontanée et involontaire a été de murmurer: «Cher Jésus.» … En méditant sur cette brève communication, j’ai compris que c’était la réaction d’un cœur converti; à cet instant, j’ai su que je lui appartenais. (p.7)

Dans ce contexte ou l’auteur réalise soudainement sa conversion, on ne voit pas de changement d’un état vers un autre: Des ténèbres vers la lumière. Pas de reconnaissance de perdition, pas d’abandon de soi, pas de contrition du péché, pas de découverte du salut et d’acceptation de la victime propitiatoire, … ce cœur « converti » ne repose que sur une sensation, une expérience mystique ou romantique, dans un environnement qui parle à ses sens, une présence, un embrassement dans une forêt glaciale au clair de lune.

Ce phénomène est typique des adeptes de la méditation contemplative. L’Homme non régénéré, qui n’a pas encore accepté Christ par la repentance et la nouvelle naissance, n’ayant pas la confirmation du Saint-Esprit et des Écritures, cherche une expérience ailleurs : un bien-être ou une euphorie afin de sentir de manière émotionnelle cette « présence de Dieu » qui manque.

Le cas de Sarah Young n’est pas unique. D’autres auteurs américains très à la mode chez les jeunes évangéliques européens, introduisent la méditation contemplative, et redéfinissent la « conversion » :

Tony Campolo par exemple. Il s’est opposé à la vision de la conversion que lui a enseignée sa mère, convertie du Catholicisme.

Mon intimité avec Christ a grandi graduellement au fil des années, premièrement par ce que les mystiques catholiques appellent la prière centrale. Je me concentre sur Jésus (30 min), je répète son nom, encore et encore.
« Jésus » est mon mantra. (Letters to a Young Evangelical, p. 26)

La Parole de Dieu nous met en garde contre les vaines invocations : cf 1 Rois 18:26-28 et Matthieu 6:7.

…ils invoquèrent le nom de Baal, depuis le matin jusqu’à midi, en disant: Baal réponds nous! Mais il n’y eut ni voix ni réponse. Et ils sautaient devant l’autel qu’ils avaient fait. A midi, Élie se moqua d’eux…

… En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.

Les mantras étant au cœur de la méditation du Nouvel-Âge, il est important de comprendre la définition spirituelle de ce terme. Selon la traduction du sanskrit, c’est MAN = penser et -TRA = être libéré. Ainsi, le mot signifie littéralement : échapper à la pensée. En répétant le mantra, soit à haute voix ou en silence, le mot ou la phrase commence à perdre son sens d’origine. Les mécanismes de pensée consciente s’éteignent progressivement, jusqu’à ce qu’un état de conscience altéré soit atteint. Mais ce « silence » intérieure n’est pas l’objectif final; sa réalisation est seulement un chemin vers une autre finalité. Ce que cela implique a bien été décrit par l’artiste anglaise Vanora Goodhart, une adepte de la méditation Zen.
Une lumière a commencé à s’infiltrer à travers mes paupières fermées, lumineuse et douce au début, mais de plus en plus intense … il y avait une grande puissance et de la force dans cette lumière … Je sentais que j’étais attiré vers le haut, dans un grand et merveilleux élan de puissance qui s’élevait finalement à un crescendo et cela me passait au travers comme une lumière glorieuse, enveloppante et brûlante
Tout comme dans le bouddhisme, ces pratiques nous « vident » ou modifient notre état de conscience, et nous conduisent à penser que nous sommes plus divins, ou proches du divin.

Visualisation et cocon de lumière:

Un cocon de lumière

Le concept de visualisation se trouve fréquemment dans le Nouvel-Âge ou dans diverses mouvements hérétiques. Sarah Young commence l’introduction de son livre, par son « expérience». Elle dit notamment avoir visualisé Dieu protégeant chacun de sa famille, lors d’une prière.

J’ai imaginé la présence protectrice … sous la forme d’un halo doré. …Je n’ai pas recherché l’expérience mais je l’ai reçue avec gratitude. Lorsque j’ai prié pour moi, j’ai été soudainement enveloppée d’une lumière brillante, et d’une paix profonde. J’ai perdu le sens du temps lors de l’expérience de la présence de Dieu. (p.11 & 12)

Quelle est donc cette étrange expérience de lumière (voir 2Cor 11:14 b) ? Le 07/06 et le 07/09,

«Jésus» lui dit encore :
je suis tout autour de toi, comme un cocon de lumière
Sens ta peau picoter sous la lumière de mon amour. …Mon opinion sur toi est toujours bonne car je te vois enveloppé(e) de ma lumière

En cherchant un « cocon de lumière » sur le net, je trouve des sites de médiums Nouvel-Âgeux. Voici un extrait des 3 premiers :

1) L’Harmonisation Énergétique et Massothérapie
12 août 2013, 09:15 : En faisant appel à notre intuition ou guidance, dans un état de lâcher prise, nous pouvons entrer en communication avec la partie la plus élevée de notre Être, « le Soi supérieur ».

2) Qu’est-ce qu’un canal ?
Un canal est une personne qui reçoit des enseignements ou des messages… C’est un transmetteur dont le « filtre » doit être le plus pur possible ; il doit donc être lui-même pur, honnête et d’une grande intégrité. Les Êtres de Lumière disent ceci : Chaque canal est guidé par un collectif d’énergies …

3) un site de médiums, canaux
TRANSMISSION DU 15 AÔUT 2009 « …nous vous souhaitons la bienvenue dans la vibration de la source Divine, nous vous souhaitons la bienvenue dans la vibration des Anges Xedahs, de Mikaël et de l’Âme Mère.  »
Merci pour la bienvenue, cela nous suffit, on ne reste pas !
En cherchant l’illustration d’un cocon de lumière, je tombe ensuite sur un seul site anglophone qui pratique le channeling. Voici un de leur message, rédigé lors d’un exercice d’écriture automatique. Ce langage sonne comme de celui du Jésus de Sarah Young.
Voici qui était écrit sur la page … Ce n’est pas de moi, mais de Shakti (le guide spirituel): Le cocon: Tu es enveloppé dans un cocon chaleureux et affectueux. Et tu es toujours en sécurité. Tu es tenu dans mes bras, en toute sécurité. Ne t’inquiètes pas, mon amour. Relâches ta peur. Tu es aimé. Tu as toujours été aimé et il n’y a rien que tu n’aies à faire ou dire pour le recevoir. Il est à toi depuis toujours, et le restera toujours… Tu pourras voir comment tu étais toujours enveloppés dans ce cocon de lumière. Et puis, tu pourras ensuite transmettre ce message à d’autres qui luttent encore dans l’obscurité.
C’est en gros, le même type de discours que tiens Sarah Young tous les jours de l’année, et elle désire aussi le transmettre  :

Dieu m’avait préparée à cela en m’immergeant tout d’abord dans sa glorieuse lumière. J’ai alors pris conscience que mes expériences de la présence divine n’étaient pas pour mon seul bien-être mais me préparaient à aider les autres. (p.12)

Un vide propice

L’introduction nous montre une Sarah Young longtemps en recherche (« ma quête première était celle de la vérité »), ayant vécu des déceptions (« le deuil d’une relation amoureuse sérieuse »). Les années passent avec de rares « rencontres avec la présence de Jésus » et sa vie de prière sans réponse.

… pas une seule fois durant ces 16 ans je n’ai expérimenté de façon tangible la présence de Jésus. (p. 10)

On se demande comment telle chose est possible chez un couple missionnaire aussi engagé.

j’ai obtenu un master en relation d’aide et études bibliques… rencontré mon mari Steve, missionnaire … nous avons travaillé à l’implantation d’églises. …j’ai travaillé dans un centre chrétien,… J’ai savouré la possibilité qui m’était ainsi offerte d’aider des femmes profondément blessées à trouver la guérison en Christ… (p. 9) j ’aspirait à plus. (p. 13).

Le démarrage : Le trésor « God Calling »

God calling

Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur (Mathieu 6:21)

Sarah Young a vraiment entamé cette nouvelle carrière « spirituelle » après avoir été inspirée par un livre tout autant controversé. Elle ne s’en cache pas d’ailleurs :

Au cours de la même année (1992), j’ai commencé à lire God Calling, un livre de méditation écrit par deux «auditrices» anonymes: des femmes qui savent attendre patiemment dans la présence de Dieu, cahier et stylo en main, pour retranscrire les messages qu’elles reçoivent de sa part. Elles les ont écrits à la première personne, le «je» désignant Dieu… (p.12)

Les deux « auditrices » sont aussi appelées « channel » (canaux, médiums) dans le livre original. Elles pratiquent une sorte de « méditation soit-disant chrétienne ». Ce livre publié pour la première fois en 1935 est un recueil de messages reçus par ces 2 médiums (une catholique et une anglicane) qui conversent avec une entité se présentant comme Jésus.

Son livre (Jésus Calling) porte pratiquement le même nom que God Calling et ce n’est certainement pas un hasard. Au début, Sarah écrivait ses prières dans un journal, mais elle fait remarquer que :

cela faisait des années… cette communication allait à sens unique (p.13)

God Calling est tombé comme une graine dans une terre malléable et a eu un grand effet sur

Sarah Young :

il est devenu un trésor à mes yeux. Il concordait remarquablement avec ma quête de la présence du Seigneur. L’année suivante, j’ai commencé à me demander si, moi aussi, je pouvais recevoir des messages de la part de Dieu. (p.12-13)

Voici un extrait de God Calling: Le passage suivant m’a décoiffé et fait froid dans le dos.

Vos proches 06/09: Vous faites bien de vous souvenir de vos amis dans l’invisible . C’est en vivant le plus souvent dans ce monde Invisible [majuscule originale] en compagnonnage avec eux, que sera votre passage le plus doux quand il viendra. Les problèmes et les difficultés de la Terre semblent, déjà maintenant, moins écrasants, quand vous ne regardez pas les choses visibles, mais la réalité, la vie éternelle . « Et c’est la vie éternelle que nous puissions te connaître, toi, le seul vrai Dieu, et Jésus-Christ que tu as envoyé. » Apprendre à me connaître rapproche ce royaume très près, et en moi, et par la connaissance de ma personne, les êtres chers de là-bas, deviennent très proches et chers.

revenons à ce verset qui m’est cher, Jean 17:3:

Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent [présent progressif], toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Jésus nous présente lui-même la Vie Éternelle, comme étant une communion continuelle avec lui, qui commence déjà ici-bas. Les deux auditrices transforment cette relation vivante en un « apprendre à connaître ». Or, la Bible nous met en garde contre une telle dérive dans les derniers temps de la par d’hommes …

méchants et imposteurs… qui s’opposent à la vérité… apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité  (2 Tim 3:7-13).

Le plus grave reste à venir. Une telle pratique nous rapprocherait de nos amis très chers de là-bas. C’est le comble ! Par un verset centré sur le Salut et la communion avec Christ aujourd’hui, ce livre nous initie au spiritisme en nous mettant en relation avec ces entités du monde de l’Invisible!

Qui sont ces amis de l’Invisible ?

La Bible les identifie clairement :

Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. (Eph 6:12)

God Calling se révèle en recommandant des pratiques du Nouvel-Âge, le channeling, avec ses amis.

Dévotion du 03 et 26/01 : Soyez toutes les deux des canaux (médiums)… Je ne peux pas bénir une vie qui n’agit pas comme un canal (channel en anglais).

Enfin, ces deux « auditrices » ont, elles mêmes, été inspirées par un traité de A. J-Russel, celui qui a aussi compilé et édité le livre God Calling. Alors qu’il commençait l’édition de manière hésitante, il expérimenta une « vision en transes » de l’avenir merveilleux de ce livre, qui selon lui serait « né de l’Esprit».

Nous ne jugerons pas un auteur par ce qu’il a lu, mais par ce qui l’a fortement inspiré dans son « ministère ». Sarah Young veut nous initier à la même pratique, et cite positivement ce livre (un trésor), donc indirectement le recommande. Le résulat ne s’est pas fait attendre. Aujourd’hui, God Calling et Jesus Calling se vendent souvent ensemble selon le distributeur Amazon. Le dernier, ayant ravivé les ventes du premier qui date de 1935. Un site vient d’être dédié à ce vieux livre.

frequentlytogehter
Sarah Young utilise aussi plusieurs fois le mot « canal » (en anglais channel) même si, dans son cas, il ne s’agit pas de transmettre des messages mais « l’amour » de Jésus.

Méditation du 16 (et 31)/10 : Non seulement je te console, mais je te permets aussi d’être un canal par lequel je réconforte les autres. 31/03: Je t’entraîne à me trouver à chaque instant et à être un canal de mon amour. …

Le président de Vigi-Sectes, E. P.

Pour en savoir plus ….

Voici l’article complet publié dans notre magazine, la Route Droite

  • RD2014-0102.PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *