Nouvelobs Quotidien : Les sectes investissent l’humanitaire

Lire l’article original se trouve sur : http://permanent.nouvelobs.com/cgi/mail/qobs_test?rub=societe&cle=20020219.OBS3331&date=

Ce message vous est transmis par le  mailing du journal permanent nouvelobs.com


 

La solution miracle

Elles n’hésitent pas à profiter des catastrophes, guerres et attentats pour « imposer leurs solutions miracles », note la MILS dans son rapport annuel.

L’action humanitaire constitue un nouveau champ d’activité pour les sectes, selon le rapport annuel de la mission interministérielle de la lutte contre les sectes (MILS) publié ce mardi, qui relève par ailleurs que le prosélytisme semble marquer le pas en France.

Les sectes « n’hésitent pas à profiter des malheurs du monde [catastrophes, guerres, attentats] pour tenter d’imposer leurs solutions miracles », écrit la MILS. Des adeptes de la scientologie ont ainsi été vus sur les ruines du World Trade Center à New York, mais aussi à l’usine AZF de Toulouse, où ils ont proposé une aide psychologique aux victimes.

« Mais alors que les organisations humanitaires distribuent immédiatement les secours dont elles peuvent disposer, les sectes limitent rapidement leur concours matériel. La victime souffrante, adepte potentielle, est plutôt incitée à concourir qu’à recevoir », souligne la MILS.

 

400.000 adpetes

La Scientologie, qui est la plus active des « sectes absolues », ne compterait qu’un petit nombre de militants en France, où l’on compte environ 400.000 adeptes de sectes, dont 250.000 Témoins de Jéhovah. L’activité sectaire, si elle se couvre parfois « du masque commode de la religiosité » concerne « à 80% la formation continue et les pseudothérapies », « deux domaines encore insuffisamment encadrés par la loi ou par le règlement », note le rapport.

La MILS attire par ailleurs l’attention sur la situation particulière des départements d’outre-mer, où l’activité sectaire « semble encore progresser à l’inverse de ce qui s’observe en métropole ».

Le rapport se félicite enfin que la France, qui est souvent critiquée par les Etats-Unis pour ses supposées atteintes à la liberté religieuse, trouve en revanche de plus en plus d’alliés en Europe et en Asie dans la lutte contre les activités sectaires.

nouvelobs.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *