… c’est ma croyance que le moment de notre libération

sera là dans les 5 années qui viennent,
la date indiquée étant le 14 février 1891…
et que l’homme ressuscité ne sera personne d’autre que le prophète Joseph Smith…

lc-folder-smal

 


 

Des millions de personnes ont placé leur confiance et leur salut entre les mains de Joseph Smith, l’un des plus remarquables faux prophètes dans l’histoire de l’humanité. Il est donc capital de vérifier si cet homme répond aux divers critères imposés aux prophètes parlant au nom de l’Éternel.

Commençons par le critère de l’humilité et voyons si Joseph Smith correspond à ce premier examen !

l’humilité est une des vertus fondamentales de tout bon chrétien, le Seigneur la possédait au plus haut degré et ne manquait pas de l’enseigner à chaque occasion et par tous les moyens. Au fait, l’humilité est souvent la marque d’un réel grand homme .
(L’Etoile, septembre 1938, vol.11, page 205)

John Widtsoe écrit ce qui suit concernant Joseph Smith:

Son manque absolu de vanité étant une preuve de plus de sa droiture et de sa dévotion à son idéal d’éternelle vérité .
(L’Etoile, janvier 1947, page 9)

A l’encontre de ces deux textes précités, il est très aisé de vérifier que l’initiateur du mormonisme était un immonde individu ! Il était vaniteux et son orgueil dépassait tous les autres exemples de fondateurs
de sectes. Découvrons ensemble quelques exemples:

Je suis le seul homme qui ait été capable de tenir une Église unie depuis l’époque d’Adam… ni Paul, ni Jean, ni Pierre, NI JÉSUS n’ont pu le faire. JE ME GLORIFIE qu’aucun homme n’ait pu accomplir un travail comme moi. Les disciples de JÉSUS se sont écartés de lui mais les saints des derniers jours ne m’ont pas encore abandonnés.
(Joseph Smith, History of the Church, vol. 6, pages 408-409)

Je suis un grand avocat, un très grand avocat et je possède la compréhension des cieux, de la terre et de l’enfer afin de répandre la connaissance qui engloutira tous les avocats, les docteurs et les autres grands corps”
(Joseph Smith, History of the Church, vol.5, page 289.)

Je combats les erreurs des siècles, je rencontre la violence des émeutes, je tiens tête aux procédés illégaux de l’autorité exécutive, je tranche le nœud gordien des puissances et je résous les problèmes mathématiques des Universités avec la vérité du diamant et Dieu est à mon côté droit
(Joseph Smith, History of the Church, vol.6, page 78)

Joseph Smith est l’exemple parfait du mythomane ! La Bible et les textes canoniques mormons vont à l’encontre de cette propension à l’élévation . ( Proverbes 16:19, Philippiens 2:3, Mosiah 4:11.)


Le prophétisme illégitime de Joseph Smith

La bible et les Autorités mormones donnent une définition précise et correcte des marques du faux prophétisme. Pour elles, il est détectable grâce aux fausses prophéties données par celui qui prétend parler au nom du Seigneur.
Les références bibliques sont claires et irréfutables ! (Deutéronome 18:22, Jérémie 28:9 et Matthieu 7:15.)

Qu’en pensent les Autorités mormones ?

Bruce . Mc Conkie (apôtre et théologien.)

Les faux prophètes- la malédiction et le fléau du monde ! Comme c’est terrible, effrayant et mal lorsque quelqu’un prétend parler au nom de Dieu en conduisant des hommes vers le salut alors qu’en fait son message est faux, la  doctrine aussi et sa prophétie qui ne s’accomplit pas
(The Mortal Messiah, vol.2, pages 168-169.)

Jack H. West ( apologiste mormon.)

Vous savez qu’un des tests d’un prophète, c’est que ses prophéties ne se confirment pas. Ces gens n’étaient pas prophètes, n’est-il pas vrai ?
(Le Procès du bois de Joseph, l’ Etoile, août 1963, page 305.)

C’est très certainement un test précieux qui va nous permettre de situer Joseph Smith avec précision ! Nous avons une douzaine de fausses prophéties le concernant mais faute de place, nous allons en sélectionner trois !

Le retour de Christ pour 1891:

En 1835, Joseph Smith a prophétisé la venue de Christ dans les 56 années à venir, soit en 1891 !

C’était la volonté de Dieu que ceux qui viennent en Sion avec la détermination de donner leur vie si nécessaire, devaient être ordonnés  au ministère et aller élaguer la vigne pour l’ultime période, pour la venue du Seigneur qui est proche. De même TOUT SERA TERMINE DANS 56 ANS
(Joseph Smith, History of the Church, vol.2, page 182, 14-15 février 1835, Millenial
Star, vol.15, page 205.)

Joseph Smith n’en reste pas là, il continue à donner dans la prophétie!

…  je prophétise dans le nom du Seigneur-Dieu, ET QUE CELA SOIT ECRIT: le Fils de l’homme ne viendra pas des cieux avant que je n’ai 85 ans, c’est-à-dire aux environs de 1890
(The Diaries of Joseph Smith, page 349, 10 mars-14 juillet 1843.)

Klaus Hansen, auteur mormon précise:

En 1890, il existait une croyance très répandue parmi les membres de l’Église que la prédiction de Joseph Smith de 1835, que tout serait fini dans 56 ans allait être accomplie
( Dialogue, A Journal of Mormon Thought, automne 1966, page 76.)

D’autres sources mormones prouvent en effet que les mormons s’attendaient au retour de Christ pour cette période 1890-1891 !

Jeudi 14 octobre-Ce qui suit sont les paroles de l’apôtre Moses Thatcher prononcées à Lewinston… c’est ma croyance que le moment de notre libération sera là dans les 5 années qui viennent, la date indiquée étant le 14 février 1891… et que l’homme ressuscité ne sera personne d’autre que le prophète Joseph Smith… le gouvernement passera entre les mains des saints et ce, dans les 5 années qui viennent
(Abraham K. Cannon, Daily Journal, 14 octobre 1886, BYU Library.)

Le temple en Sion, dans le Comte de Jackson (Missouri)

Dans une révélation donnée par le fondateur du mormonisme, nous relevons cette fausse prophétie !

Oui, parole du Seigneur concernant son Église, établie dans les derniers jours pour la restauration de son peuple… pour le rassemblement de ses saints qui se tiendront sur le Mont de Sion, lequel sera la ville de la Nouvelle Jérusalem. Laquelle ville sera bâtie, en commençant par l’emplacement du temple qui a été désigné par le doigt de Dieu sur les limites occidentales de l’Etat du Missouri et dédié de la main de Joseph Smith… en vérité, telle
est la Parole du Seigneur: que la ville de la Nouvelle Jérusalem soit édifiée par le rassemblement des saints en commençant par cet endroit, à savoir l’endroit du temple, lequel sera édifié EN CETTE GÉNÉRATION.CAR, EN VÉRITÉ , CETTE GÉNÉRATION NE PASSERA PAS ENTIÈREMENT QU’UNE MAISON NE SOIT CONSTRUITE AU SEIGNEUR et qu’un nuage ne repose sur elle… c’est pourquoi, comme je l’ai dit à propos des fils de Moïse. Car les fils de Moïse offriront une offrande et un sacrifice acceptables dans la maison du Seigneur, LAQUELLE MAISON SERA BÂTIE AU SEIGNEUR DANS CETTE GÉNÉRATION, à l’emplacement consacré comme je l’ai décidé.
(Doctrine & Alliances 84:2-5 et 31, 22 et 23 septembre 1832.)

Remarquons que cette prophétie donnée en 1832 déclare bien qu’un temple serait édifié aux frontières occidentales du Missouri (non loin de Kansas City), avant que tous ceux qui vivaient au moment de l’énoncé de la prophétie ne disparaissent tous. Les responsables mormons comprenaient cette prophétie dans les termes dans lesquels elle a été écrite ! Bien que les mormons aient été chassés du Missouri, ils s’attendaient à y revenir promptement afin d’accomplir la prophétie ! En voici les preuves:

Qui est prêt pour le retour au pieu central de Sion ?… laissez-moi vous rappeler qu’il a été prédit que cette génération ne passerait pas qu’un temple ne soit construit et que la gloire du Seigneur ne repose dessus selon les promesses
(George Q. Cannon, Journal des discours, vol.10, page 344, octobre 1864.)

En 1870, l’apôtre mormon Orson Pratt maintenait que le temple missourien serait construit dans sa génération:

Nous avons confiance de revenir dans le Comté de Jackson … il en existe beaucoup en vie dont la foi est de revenir dans le Comté de Jackson et les choses à venir sont aussi fermes et fixées que le trône du Tout-Puissant.
(Journal des Discours, vol.13 , page 183, 10 avril 1870.)

Pratt précisera:

… Dieu a promis en l’année 1832 que nous devions revenir dans le Comté de Jackson, construire la ville de Sion avant que cette génération passe… nous croyons en ces promesses prononcées par LA BOUCHE DE JEHOVAH. Les saints des derniers jours s’attendent à voir l’accomplissement de cette promesse pendant la génération qui vivait en 1832 autant qu’ils s’attendent à voir le soleil se lever demain matin. Pourquoi ? Parce que Dieu ne peut mentir. Il accomplira toutes ses promesses. Il a parlé, cela doit s’accomplir, c’est notre foi.
(Journal des Discours, vol.13, page 362, 5 mai 1870.)

Nous pouvons aisément vérifier que le dieu de Joseph Smith n’est pas le Dieu de Vérité ! Klaus Hansen, auteur mormon déjà cité démontre qu’ à une date aussi tardive que 1900, Lorenzo Snow, 5ème président de l’Église
mormone espérait encore l’accomplissement de la prophétie:

En 1900, le successeur de Woodruff, Lorenzo Snow affirma dans une réunion spéciale de prêtrise au temple de Salt Lake City qu’il existait ici beaucoup de personnes l’écoutant, la grande majorité qui vivront afin d’aller dans le Comté de Jackson afin d’y construire le temple .
(Dialogue: A Journal of Mormon Thought, automne 1966, page 74.)

35 ans plus tard, Joseph Fielding Smith qui devint président
de l’Église en 1970 maintenait que la prophétie allait s’accomplir:

Je crois fermement qu’il en est de cette génération qui vivaient lorsque cette révélation fut donnée qui seront en vie lorsque le temple sera édifié.
(Le chemin de la perfection, page 253.)

Qu’il y ait encore des centenaires en 1935 qui étaient dans ce monde en 1832 reste dans le domaine des possibilités mais en 2003, nous pouvons assurer que cette prophétie de Joseph Smith sonne le glas de ses prétentions.
prophétiques ! Réalisant plus tard l’impossibilité de la chose, Joseph Fielding Smith écrira:

Il est également raisonnable de penser que plus aucune âme vivant en 1832 ne vit encore sur la terre
(Answers To Gospel Questions, vol.4, page 112.)

Voici 171 années que la fausse prédiction de Joseph Smith a été donnée. Il est clair sur base des recommandations bibliques mais aussi de textes mormons que nous pouvons assurer que Joseph Smith est un faux prophète !
Il y a quelques années, un mormon francilien dans une rage très mal contenue nous écrivait ce qui suit:

Vous appuyant sur ce verset, vous en déduisez que Hebert Kimball, G. Cannon, O. Pratt et Joseph Smith sont de faux prophètes. Je ne puis vérifier vos arguments puisés dites-vous dans le Journal des discours et dans History of the Church. Par contre, chacun peut vérifier facilement vos citations dans Doctrine & Alliances et constater une fois de plus vos tricheries… faux prophète dites-vous parce que Joseph Smith avait prévu la construction d’un temple dans sa génération, lequel sera édifié en cette génération
(Doctrine & Alliances 84:4.)
Non, dites-vous avec aplomb car il me suffit de vous renvoyer à votre page 139 dans laquelle vous présentez Joseph donnant l’ordre de sacrifier un agneau dans le temple de Kirtland… vous savez donc parfaitement que le temple de Kirtland existait à l’époque de Joseph Smith ayant été dédicacé en 1836, 8 ans avant le martyr de Joseph

(Travail de Monsieur Trehin, Hauts de Seine.)

Ce texte, il faut le dire, est révélateur une fois de plus de la grande superficialité des amateurs mormons. Comme on doit à tout prix trouver une solution, on dit n’importe quoi ! Le simple bon sens nous permet de vérifier que le temple de Kirtland se trouve dans l’Ohio non loin de la frontière avec la Pennsylvanie et il n’a absolument rien à voir avec celui qui devait être construit dans le Comté de Jackson dans le Missouri, là où selon les mormons se trouvait le Jardin d’Eden. De plus, le temple de Kirtland n’appartient même plus à l’Église mormone !

Si cela vous intéresse, nous pouvons vous donner dix autres fausses prophéties émanant de Joseph Smith !

La révélation canadienne

David Whitmer, un des trois témoins du livre de Mormon relate une fausse révélation que Joseph Smith délivra alors que le livre de Mormon était encore chez l’imprimeur Grandin !

Alors que le livre de Mormon se trouvait encore entre les mains de l’imprimeur, on eut besoin de plus d’argent pour le terminer. Nous comptions sur Martin Harris qui faisait de son mieux pour vendre une partie de sa ferme en vue d’obtenir les fonds nécessaires. Après un certain laps de temps, Hyrum Smith et d’autres avec lui commencèrent à s’impatienter, pensant que Martin Harris péchait de par sa lenteur à vendre sa ferme, bien que ce fut pour lui un réel sacrifice. Frère Hyrum pensait qu’ils ne devaient pas compter plus longtemps sur Martin Harris et q’on devait se procurer l’argent d’une autre façon et ne pas laisser Martin avoir quoique ce soit affaire avec la publication du
livre, ni recevoir aucun bénéfice s’il devait y avoir du profit… frère Hyrum déclara qu’il lui fut suggéré que quelques frères puissent partir au Canada et vendre les droits d’auteur du livre de Mormon pour une somme considérable et il persuada Joseph de demander avis au Seigneur. Joseph se décida à le faire.
Il n’avait pas encore abandonné la pierre et il reçut une révélation disant que quelques frères devaient aller à Toronto au Canada et qu’ils y vendent les droits d’auteur du livre de Momon. Hiram Page et Oliver Cowdery allèrent à Toronto et échouèrent lamentablement en essayant de vendre les droits d’auteur, revenant sans argent. Joseph était à la maison de mon père lorsqu’ils revinrent. J’étais là aussi et je suis témoin oculaire de ces faits… bien sûr, nous étions tous très troublés et nous demandâmes à Joseph comment il se faisait qu’il ait reçu une révélation du Seigneur disant que quelques frères devaient aller à Toronto afin d’y vendre les droits d’auteur et que les frères aient totalement échoué dans leur entreprise ? Joseph ne savait pas comment cela était possible et il demanda alors au Seigneur et la révélation suivante sortit de la pierre:
Certaines révélations sont de Dieu, certaines de l’homme et d’autres du diable. Par là, nous constatons que la révélation d’aller à Toronto afin d’y vendre les droits d’auteur n’était pas de Dieu, mais du diable ou du cœur de l’homme.
(An Address To All BeliÈvers in Christ, 1887, pages 30 et 31.)

Selon Richard Llyod Anderson, la prédiction ne s’est pas réalisée suite au fait que les deux voyageurs avaient endurci leur coeur! (Ensign, avril 1987, page 24.) Cette explication ne tient pas la route pour diverses raisons !

  • Rien mais absolument rien ne laisse supposer qu’ils aient endurci leur cœur lors de leur périple)
  • Anderson cite une lettre d’Hiram Page, or celui-ci était considéré comme étant un fanatique et l’auteur de fausses déclarations.
  • L’explication donnée par Joseph Smith et reprise nous allons le voir par Brigham Roberts démontre que le prophète mormon n’a pas utilisé cette échappatoire, ce qu’il n’aurait pas manqué de faire si la prophétie
    était conditionnelle !

L’historien et théologien mormon Brigham H. Roberts fit le commentaire suivant concernant cette révélation canadienne:

… se peut-il que l’incident de Toronto et l’explication du prophète puisse être acceptée en croyant encore en lui comme étant un homme inspiré, un prophète de Dieu ? Je réponds sans hésitation par  ’affirmative. Il est certain que la révélation concernant le voyage de Toronto ne provenait pas de Dieu sinon elle n’aurait pas échoué. Mais le prophète, surmené dans sa profonde anxiété pour le progrès de l’œuvre vit refléter dans la pierre de voyant sa propre pensée ou celle qui lui fut suggérée par son frère Hyrum, plutôt que la pensée du Seigneur… dans cet exemple, Joseph ne fut évidemment pas conduit
par l’inspiration du Seigneur.
(A Comprehensive History of the Church, vol.1, page 165.)

Quelle explication! Roberts se rend-il compte que tous les faux prophètes pourraient avancer un tel raisonnement. Ma prophétie ne s’est pas accomplie parce que j’étais fatigué, tendu, occupé, anxieux et je n’ai pas remarqué que ce n’était pas Dieu qui me conduisait. Dites cela à un cheval de bois et vous allez ramasser un coup de patte !

Christian Piette

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *