… car plusieurs rendaient de faux témoignages contre lui, mais les témoignages ne s’accordaient pas.
La Bible – Marc 14:56 

houtos3
Image tirée de la WatchTower du 15.10.2004 en Anglais page 31


 

Introduction

La Société de la Tour de Garde nie la divinité du Christ malgré le témoignage constant des Écritures. Un des versets affirmant de manière indéniable la divinité du Christ est le suivant.

Or nous savons que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné une intelligence afin que nous connaissions le Véritable, et nous sommes dans le Véritable, savoir dans son Fils Jésus Christ: lui est le Dieu véritable et la vie éternelle. La Bible – 1 Jean 5:20 (Traduction : Darby)

Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.
(Traduction : Louis Segond 1910:)

Ce verset pose problème pour tous les détracteurs de la divinité du Christ. Car le pronom « lui » (en Grec houtos) s’applique à Jésus.

Les chrétiens témoignant auprès de TdJs et dénonçant leur théologie sectaire le citent souvent. Il a donc bien fallu que la WTS trouve une interprétation fallacieuse pour assombrir la clarté du texte.

Dans l’article « Qui est le vrai Dieu et la vie éternelle » de la Tour de Garde du 15 Octobre 2004 on lit :

Les partisans de la doctrine de la Trinité soutiennent que le pronom démonstratif « c » apostrophe (houtos) se rapporte à son antécédent immédiat, Jésus Christ. Ils affirment que Jésus est « le vrai Dieu et la vie éternelle ». Toutefois, cette interprétation est en opposition avec le reste des Écritures. Et plus d’un bibliste reconnu n’adhère pas à cette conception trinitaire. Brooke Westcott, de l’université de Cambridge, a écrit : « Ce à quoi [le pronom houtos] se rattache le plus naturellement est le sujet dominant dans l’esprit de l’apôtre, et non celui qui est situé le plus près.  » L’apôtre Jean pensait donc au Père de Jésus. Erich Haupt, théologien allemand, a écrit : » II faut déterminer si le [houtos] de la proposition suivante se réfère au sujet qui le précède immédiatement […] ou à l’antécédent Dieu, plus éloigné. […] Un témoignage au seul vrai Dieu semble plus conforme à l’avertissement final contre les idoles qu’une démonstration de la divinité du Christ. « 

L’explication apportée – quoique paraissant intellectuelle et théologique – est fausse et n’explique en rien ce passage.

Le support

La STG (Société de la Tour de Garde) cite un commentaire sur la première épître de Jean de Erich Haupt, un théologien allemand. Il arrive que la STG cite des sources de manière tronquée, ou/et en dehors du contexte. J’ai donc cherché le livre en question, pour vérifier cette citation.

Quelle ne fut pas ma surprise! Je n’ai pu me le procurer qu’à un seul endroit ! Chez un antiquaire américain, après avoir attendu les 3 semaines de livraison.

haupt
Commentaire de 1879 de Erich Haupt sur la première Epître de Jean

Il a certainement fallu à nos chers témoins*  courir ciel et terre pour trouver un support théologique pouvant soutenir leur négation de la vérité. Leur zèle – comme d’habitude – nous rappelle celui des pharisiens.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et, quand il l’est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous.
Mat 23:15

J’ai pu tout de même vérifier que Erich Haupt était cité correctement dans ce passage.

Le contexte proche et éloigné

Dans le même article, les TJs écrivent :

Les partisans de la doctrine de la Trinité soutiennent que le pronom démonstratif  » c  » apostrophe (houtos) se rapporte à son antécédent immédiat, Jésus Christ. Ils affirment que Jésus est  » le vrai Dieu et la vie éternelle « . Toutefois, cette interprétation est en opposition avec le reste des Écritures. …  comme l’Apôtre Jean l’a écrit, le véritable est Jéhovah, le Père de Jésus-Christ, il est le seul vrai Dieu, le Créateur.
(La Tour de Garde – 15 Octobre 2004 – Page 30 et 31)

Vérifions ce que Jean nous enseigne et ensuite le reste des Écritures :

L’Apôtre Jean et la divinité du Christ

Dans l’évangile selon Jean :

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.
(Jean 1:1-3)

La parole (Jésus) est donc Dieu, et toutes choses ont été faites par Jésus. Pour l’Apôtre Jean, Jésus est donc bien Dieu, le Créateur!

Le début de l’épître le Jean aussi ne peut être plus clair.

Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée.
1 Jean 1-2

Oui – Jésus est la vie éternelle!

Voir aussi :

  • Jean 3:36;6:40,47: Croire en Jésus equivaut à avoir la vie éternelle
  • Jean 6:51,54 Manger le pain vivant equivaut à avoir la vie éternelle
  • Jean 10:28; 17:2 Jésus donne la vie éternelle à ses brebis

Le même Jean qui a écrit le 4ème évangile ne rapporte-t-il pas les paroles de Thomas de la sorte?

Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu!
Jean 20:28

Or un Juif – sceptique de plus – n’appelera jamais un simple homme comme « son Seigneur et son Dieu », par inadvertance!

Le reste des Écritures

Toute la Bible de la Genèse à l’Apocalypse met en relief la divinité du Christ, une étude exhaustive de ce sujet dépasse la dimension de cet article, nous ne citerons que quelques passages, mais pour plus d’information sur ce sujet, nous conseillons les liens et livre suivant :

  • Article « le Dieu unique est-il un ».
  • Le livre de Robert Schroeder  » le Messie de la Bible ».

Ésaïe 9:6  (9-5) :
Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

Actes 7:59 (prière à Jésus)
Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit!

Jésus se qualifie aussi comme « le chemin, la vérité et la vie ».

Oui – Jésus est bien le Dieu véritable!

Les différentes traductions de 1 Jean 5:20:

Il semble que ce n’est pas la première fois que le « corps dirigeant » de Brooklyn est dérangé par ce verset, et il a, auparavant, préféré traduire ce verset en le falsifiant.

La TDG déclare :

Souvent houtos qu’on traduit généralement par « ce », « celui », « celui-ci », « celui-là » ou « voilà » ne se rapporte pas au sujet qui le précède immédiatement …

  • La traduction anglaise des TJS (this is the true God) est ambiguë, car le pronom démonstratif this[3]  peut être interprété de deux manières. (Voici le Dieu véritable, celui-ci est le Dieu véritable)
  • La Traduction du Monde Nouveau allemande

Wir wissen aber, daß der Sohn Gottes gekommen ist, und er hat uns verstandesmäßig befähigt, den Wahrhaftigen zu erkennen. Und wir sind in Gemeinschaft mit dem Wahrhaftigen durch seinen Sohn Jesus Christus. Dies ist der wahre Gott und ewiges Leben.
Neue Welt Übersetzung (TMN en allemand):

« Dies » (voici) ne peut être un pronom démonstratif se rapportant à une personne.

  • La Traduction du Monde Nouveau française reflète particulièrement bien la falsification.

Mais nous savons que le Fils de Dieu est venu et qu’il nous a donné l’intelligence pour que nous parvenions à connaître le véritable. Et nous sommes en union avec le véritable, par le moyen de son Fils Jésus Christ. C’est là le vrai Dieu et la vie éternelle.
TMN (Traduction du Monde Nouveau) :

C’est là est bien différent de Celui-ci. C’est là ne se rapporte qu’à une une chose impersonnelle, et non à une personne.

 Houtos

 Celui-ci Pronom démonstratif, se rapporte à une personne
C’est là Se rapporte à une chose.

Il n’esixte qu’un seul verset de la Bible ( selon la traductuction Louis Segond 1910) rendant houtos par c’est  ( houtos = là)!

C’est  ma défense contre ceux qui m’accusent.
1 Cor. 9:3

Dans ce cas unique et pas ailleurs, c’est là est une traduction correcte, car il s’agit d’une référence à une action (la défense de Paul) et non à une personne.

L’article de la TDG 15.10.2004 prétend que hou’tos est un pronom démonstratif se rapportant au Père, mais la traduction du monde nouveau des années 70, tout comme celle de 1984 (révisée en 1995) fait correspondre houtos à une chose impersonnelle. La traduction s’oppose donc à l’article de la Tour de Garde du 15 Octobre 2004 et à l’interprétation du théologien Erich Haupt. Quelle contradiction![4]

  • Dès 1971, les TdJs ont faussé le verset par une fausse traduction
  • en 2004, ils préfèrent une fausse interprétation.

La traduction et la théologie spirite de l’ex-prêtre médium Johannes Grebber a considérablement influencé la traduction des TJ, ainsi que leur théologie. Dans le NT de Grebber, 1 Jean 5:20 est complètement dénaturé, houtos reste celui-ci, mais Jésus ne fait qu’enseigner la vérité. Voir livre la TMN une falsification ou notre résumé.

… Celui-ci nous enseigne la vérité et nous confère la vie éternelle.
(… Denn dieser lehrt die Wahrheit und verleiht himmlisches Leben.)

Toutes les traductions (françaises, anglaises, allemandes) citées en notes[2], sauf la vieille traduction anglaise King James, traduisent hou’tos correctement – par : lui, C’est lui, Celui-là. La Société de la Tour de Garde désire enseigner sans gêne sur qui s’applique le ce pronom démonstratif hou’tos, alors qu’elle ne l’a pas même traduit le verset correctement!

Conclusion:

Depuis 19751 jusqu’en 2004, la Traduction du Monde Nouveau des TJs reniait la divinité de Christ démontrée en 1jean5:20 par une fausse traduction.

Les gens connaissant de plus en plus le grec biblique, les TJs ont changé de tactique, ils renient maintenant la la divinité de Christ par une fausse interprétation du verset, mais en rendant le grec correctement! Par cela ils contredisent leur propre traduction.

Tout comme pour les pharisiens, leurs témoignages contre Christ ne s’accordent pas! Et nous leur appliquons ce verset:

car plusieurs rendaient de faux témoignages contre lui, mais les témoignages ne s’accordaient pas.
La Bible – Marc 14:56

Heureux celui qui croit sans avoir vu

Relisons tout simplement ce passage, sans a-priori théologique :

Or nous savons que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné une intelligence afin que nous connaissions le Véritable, et nous sommes dans le Véritable, savoir dans son Fils Jésus Christ: lui est le Dieu véritable et la vie éternelle. La Bible – 1 Jean 5:20 (Traduction : Darby)

Ne conclue-t-on pas que Jésus est le Dieu véritable? Qu’on ne s’abuse! dans 1 Jean 5:20 – hou’tos veut non seulement dire « celui-ci » mais s’applique aussi Jésus.
C’est donc Lui le Dieu véritable et la vie éternelle.

Cher témoin[1]

Ne pas vouloir reconnaitre que Jésus est le Dieu véritable et la vie éternelle,
c’est vouloir mourir dans tes péchés (Jean 8:24).

La Bible enseigne « heureux celui qui croit sans avoir vu »,

heureux seras-tu quand tu croiras à la divinité du Christ, alors tu sauras que Dieu nous a tant aimés qu’il est venu lui-même pour nous sauver (Ésaïe 35:4). Tu pourras alors répondre à l’appel de Jésus comme Thomas disant « Mon Seigneur et mon Dieu ». Tu connaîtras la voix du seul bon Berger et ne seras plus entre les mains d’un mercenaire (L’organisation de Brooklyn).

Cordialement

Eric P.

 


Notes

[1] Nous appelons les Témoins de Jéhovah, témoins, car ils ne sont ni témoins de Jéhovah (Jahwe), ni témoin de Christ. Ils sont témoins de Pilate selon la conclusion de leur livre « Le plus grand homme de tout les temps »

[2] les traductions de 1 Jean 5:20

Louis Segond 1910:
Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

Francais fondemental:
Nous le savons, le Fils de Dieu est venu. Il nous a donné l’intelligence pour connaître le vrai Dieu, et nous restons unis au vrai Dieu par son Fils Jésus-Christ. Lui, ilest le vrai Dieu et il est la vie pour toujours.

Francais courant:
Nous savons que le Fils de Dieu est venu et qu’il nous a donné l’intelligence nous permettant de reconnaître le Dieu véritable. Nous demeurons unis au Dieu véritable grâce à son Fils Jésus-Christ. C’est lui le Dieu véritable, c’est lui la vie éternelle.

Darby:
Or nous savons que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné une intelligence afin que nous connaissions le Véritable, et nous sommes dans le Véritable, savoir dans son Fils Jésus Christ: lui est le Dieu véritable et la vie éternelle.

Tob:
Nous savons que le Fils de Dieu est venu et nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable. Et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus Christ. Luiest le Véritable, il est Dieu et la vie éternelle.

Chouraqui:
… Et nous sommes dans le vrai, en son fils Iéshoua’ , le messie.
Celui-là est le vrai Elohîm, la vie de pérennité.

Allemand:

Unreviedierte Elberfelder:
Wir wissen aber, daß der Sohn Gottes gekommen ist und uns ein Verständnis gegeben hat, auf daß wir den Wahrhaftigen kennen; und wir sind in dem Wahrhaftigen, in seinem Sohne Jesus Christus. Dieser ist der wahrhaftige Gott und das  ewige Leben.

[3] Anglais :

King James
And we know that the Son of God is come, and hath given us an understanding, that we may know him that is true, and we are in him that is true, Èven in his Son Jesus Christ. This is the true God, and eternal life.

[4] Quand le malin ne peut plus détruire la Parole de Dieu, il la laisse subsister, mais essaie de l’infiltrer. C’est ce qui se passa en Macédoine avec une servante ayant un esprit de Python (Actes 16:16-18)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *