Le « Centre national d’Accompagnement Familial et de Formation face à l’Emprise Sectaire » nous transmet une information : « Un ancien chercheur au CNRS devenu gourou arrêté ».

Le gourou scientifique ne prétendait rien de plus que d’être  « le sauveur de l’humanité ». Ayant parcouru 22 planètes différentes avant de revenir sur Terre, il pouvait bien entendu nous faire accèder à l’amour céleste. Avec un pendule, il a convaincu ses adeptes de stopper leurs traitements médicamenteux, … pour ensuite se couper de leurs familles et de leurs proches, uniquement pour, à leur tour, devenir éternels.

Le plus vieux mensonge du monde est toujours efficace :

Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.  (La Bible – Genèse 3:4-5)

Retour su terre : Une adepte vient de se suicider.

sources :

1 – RTL : Article publié le 9 avril 2015, par Georges Brenier et Claire Gaveau –

2 – Communiqué du CAFFES–la grande mutation–avril 2015

PS: Le danger des médecines parallèles (guérisseurs, magnétiseurs, « pendulistes » en tout genre) est minimisé, surtout quand elle deviennent « scientifiques ». Ce n’est pas nouveau pour nous, une blouse blanche ne pare pas de la séduction ésotérique ambiante. Déjà en 1989, j’avais rencontré un « prosélyte » de Maguy Lebrun (spiritiste, guérisseuse, auteur du livre : Médecins du Ciel et de la Terre) lors d’un stage au CNRS de Grenoble (Centre sur les très basse température). Une lectrice de Maguy Lebrun de mon entourage, visitant un médecin penduliste et homéopathe, avait fini par entendre des voix, avant de sombrer dans un délire mystique pour faire une tentative de suicide à l’hôpital psychiatrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *