Pour plus d’informations, voir notre dossier sur le mormonisme 


topOrigine

Plus connus sous le nom d’Église des Mormons, ils se disent être les saints des derniers jours, les chrétiens de l’âge apostolique étant les saints des premiers jours. Joseph SMITH né le 23 décembre 1805 à Sharon, aux États-Unis, troisième d’une famille de fermiers presbytériens de neuf enfants, est à l’origine de ce mouvement. Dès l’âge de quinze ans, Joseph SMITH, passionné par les questions spirituelles, troublé par les différentes dénominations religieuses, il découvre dans sa méditation l’épître de Jacques chapitre premier, verset cinq et s’empresse de demander la sagesse à Dieu. Début 1820, se retirant dans une forêt pour prier, il voit une colonne de lumière et deux personnages bien distincts, Dieu et Jésus-Christ, le premier déclarant au sujet du second : « Celui-ci est mon fils bien-aimé, écoute-le! », Dieu ajoutant que toutes les églises de cette époque sont dans l’erreur. C’est trois années plus tard, le 21 septembre 1823, inondé de lumière dans sa chambre, que l’ange Moroni lui demande de chercher un livre caché écrit sur des plaques d’or, de même que deux pierres « l’urim » et thummim » utiles pour la traduction de ces plaques ainsi que le pectoral. Après quatre années de recherche et grâce à un messager céleste, Joseph SMITH découvre une boite contenant les objets annoncés, le 22 septembre 1827 sur la colline de Cumorah, près de Manchester dans l’état de New-York. Ces plaques, recouvertes de caractères d’une langue inconnue, l’égyptien réformé, grâce à l’aide de Martin HARRIS et Olivier COWDERY seront traduites en anglais, avant qu’un autre messager céleste ne vienne les reprendre. Publiée en 1830, cette traduction constitue le célèbre Livre des Mormons. Joseph SMITH épousera sa première femme, Emma HALE, le 18 janvier 1827, ce mariage étant suivi de 22 autres. Le 15 mai 1829, le futur fondateur de l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, se verra conférer la prêtrise d’Aaron par Jean-Baptiste ainsi qu’à ses amis, se faisant baptisés l’un par l’autre après l’imposition des mains du messager céleste et quelque temps plus tard, Joseph SMITH, se verra de nouveau conférer cette fois-ci, par Pierre, Jacques et Jean, la prêtrise de Melchisédek. Ainsi, le 6 avril 1830 chez Peter Whitmer à Fayette était officiellement créée avec six membres, l’Église de Jésus-Christ des Saints des derniers jours. Le premier temple mormon sera inauguré à Kirtland, dans l’Ohio, en 1836 après de nombreuses persécutions les membres étant obligés de fuir plusieurs fois. Joseph SMITH emprisonné à Carthage dans l’Illinois, sera abattu à coups de fusils par la population le 27 juin 1844, à 39 ans. Fuyant constamment, les mormons construiront le second temple à Nauvoo qui deviendra le siège de l’Église en 1846. Suite à la mort de Joseph SMITH, des dissensions et des troubles éclateront dans le mouvement et Brigham YOUNG rassemblera le gros des disciples pour les conduire cette fois-ci jusqu’à Salt Lake City le 21 juillet 1847. Depuis cette ville est le centre mondial de leur Église où un temple y sera construit en 1853. La polygamie sera proclamée officiellement le 29 août 1852. L’état de l’Utah leur sera cédé de 1859 à 1869. Ce n’est que depuis le 25 septembre 1890, que la polygamie est abolie grâce au président de l’Église de l’époque Wilford WOODRUFF.

topDoctrine

Cette Église base sa foi sur la Bible, le Livre de Mormon , Doctrines et AlliancesLa Perle de grand prix, sa Confession de foi (en treize articles rédigés par Joseph SMITH) et les révélations successives. Le Livre des mormons complète la Bible, c’est un autre témoignage du Christ, la plénitude de l’Evangile. En 1830, le Tout-Puissant a rétabli son Église sur la terre, suscitant des prophètes modernes et des apôtres, possédant seul la prêtrise d’Aaron et de Melchisédek et un clergé laïque, ses membres étant appelés « saints ». Pour les Mormons, Dieu a la forme d’un homme avec un corps de chair et d’os, aimant et doux, son Fils lui ressemblant tout en étant une personne distincte. Les mormons croient à la préexistence de l’homme, à sa progression éternelle, qu’il y aura un salut général avec cependant des grades différents dont le plus élevé est « l’exaltation ».

Leurs premiers principes et ordonnances sont la foi au Seigneur Jésus-Christ, la repentance, le baptême pour la rémission des péchés et l’imposition des mains d’un prêtre mormon pour le don du Saint-Esprit. La révélation est permanente et continue, la Bible n’étant pas complète. Dieu a donné d’autres écritures, textes des révélations des temps récents donnés par des prophètes des temps modernes et le Livre des mormons est aussi la Parole de Dieu! Jésus aurait fait un séjour en Amérique pour y prêcher l’Evangile, dans l’évangile de Jean au seizième verset du chapitre dix, le Seigneur selon eux parle des autres brebis, qui sont les Américains. On comprend mieux que toute doctrine mormone puisse être modifiée, supprimée voire complétée par une nouvelle révélation, en prenant comme exemple que les Noirs n’étaient pas admis à la prêtrise, cet interdit fut levé par une révélation du 9 juin 1978. Et la nouvelle Jérusalem n’est autre bien sûr que Salt Lake City.

topOrganisation

Le président actuel de l’Église, Howard W. Hunter à la fois prophète voyant et révélateur, assisté de deux conseillers ainsi que de deux collèges l’un des douze et l’autre des soixante dix, siège au 47, East South Temple à Salt Lake City. Les paroisses locales sont des branches de l’Église. Seule l’Église possède la véritable prêtrise sur terre qui peut être conférée à tout homme dès l’âge de douze ans. Bien que l’ensemble de l’Église soit divisée en Missions, comme les mormons de France qui font partie de trois missions, la Mission française, franco-belge et franco-suisse, elles doivent toutes obéissance à la première présidence. De part le monde actuellement cette Église totalise quelques 8 406 895 membres repartis dans 20 081 paroisses et ce dans 146 pays. L’Europe en compte plus de 100 000 dont la moitié en Allemagne. Près de 30 temples accomplissent les rites spécifiques et 46 025 missionnaires annoncent chaque jour le message mormon. Pour la France, le premier culte mormon ouvrit ses portes 7 rue du Tournon à Paris en octobre 1849 à l’instar de 3 missionnaires John TAYLOR, Curtis BOLTON et John PACK, en 1851 le Livre de Mormon est traduit en français et en 1859 Louis BERTRAND constituera officiellement l’Église. La France compte quelque 25 000 mormons répartis dans une centaine de paroisses. Le siège de la Mission française se situe 66 rue de Romainville dans le 19ème arrondissement de Paris. Chaque grande ville de France a un centre de généalogie.

topPropagande

Leurs missionnaires vêtus avec élégance parcourent les rues en proposant le Livre de Mormon. Des conférences sont organisées, des cours d’anglais gratuit, récitals de musique ainsi que des voyages aux États-Unis. Le message mormon est diffusé également par diverses brochures et par le mensuel L’Etoile. Accès gratuit aux bibliothèques généalogiques qui attirent beaucoup de personnes et de chercheurs.

topActivités

L’Église organise également des activités spirituelles et récréatives, soirées théâtrales, bals et possède également une Société d’Amélioration Mutuelle et la Société Généalogique. C’est en 1894 que la Société généalogique de l’Utah a été fondée dans le but de rechercher les ancêtres défunts pour leur administrer le baptême mormon et dans les Montagnes Rocheuses, prés de Salt Lake City sont stockés les microfilm de plus de 14 milliards de fiches de tous pays. En ce qui concerne la France, d’après le Journal Officiel du 20 novembre 1987, un accord a été passé entre cette société et la Direction des Archives de France. A l’heure actuelle Salt Lake City possède une bibliothèque contenant déjà 180 000 livres, 1 500 000 microfilms et 4000 rouleaux de microfilms gérés par quelque 500 salariés et 400 livres s’y ajoutent chaque mois.

topCulte et pratiques

Des rencontres publiques sont organisées et des rites secrets pratiqués dans les temples sont réservés exclusivement aux membres. Sont publics, le culte, l’école du dimanche, les études de généalogie et la sainte cène qui se font dans des salles ou des chapelles. Ils pratiquent le baptême par immersion, la sainte cène est symbolique avec du pain et de l’eau et ils attachent une grande importance à l’imposition des mains pour le don du Saint-Esprit. Sont secrets, les rites du « baptême pour les morts » ainsi que « le mariage pour l’éternité ».

topPrincipales erreurs

  • Placer le Livre de Mormon sur le même plan que la Bible, et même au dessus, est en totale contradiction avec Apocalypse 22.18.
  • Affirmer que Jésus-Christ a fait un séjour en Amérique et qu’il y reviendrait n’a aucun fondement biblique.
  • Si le salut dépend de l’appartenance à l’Église rétablie de Joseph SMITH que deviennent les chrétiens du temps de la Réforme ou du piétisme qui ont vécus avant 1830?
  • La révélation continue ouvre la porte à n’importe quelle hérésie et à ce titre on comprend mieux l’affirmation de Jude verset 3!
  • La théologie blasphématoire qui veut que Dieu devienne homme pour que l’homme devienne dieu qui n’a rien à voir avec Jean 1.14.
  • Les apparitions vécues par Joseph SMITH et d’autres ne sont-elles pas des phénomènes spirites orchestrés par le singe de Dieu 2 Corinthiens 11.14?
  • La pratique du baptême pour les morts est empruntée à certaines sectes des premiers siècles comme les marcionites, cérinthiens et autres montanistes et ne figurait pas dans les premières révélations de leur Église, ni dans leur Confession de foi, pas plus que dans le Livre de Mormon et dans la Perle de grand prix. C’est à partir d’une lettre du 19 octobre 1840 que cette pratique du baptême pour les morts tirée de 1 Corinthiens 15.29 voit le jour près de Nauvoo dans le Mississipi. Des révélations de 1841 et 1842 ainsi que les articles 124, 127 et 128 de Doctrines et Alliances justifient cette pratique du baptême pour sauver les ancêtres non mormons!

topDissidences

Il est impossible de les mentionner toutes, en voici donc quelques unes :

En 1852, l’Église de Jésus-Christ réorganisée des Saints des derniers jours née en 1850 exige que le président soit un descendant de Joseph SMITH

  • L’Église mormone primitive fondée en 1846 par Samuel BRANNAN, en Californie
  • L’Ordre mormon uni de Joseph MORRIS, en 1857
  • La Légion mormone de Nauvoo de William LAW
  • L’Église du Christ , Temple de Lot, en 1830
  • L’Église du Christ des SDJ, née à cause de James STRANGS 1793-1856 qui voulut être le successeur de Joseph SMITH
  • L’Église de Sion qui désire plus de relations avec les non-mormons et qui s’ouvre au spiritisme et à la politique
  • L’Église des premiers-nés, fondée en 1876 par Georges WILLIAM
  • L’Église des premiers-nés de l’Agneau de Dieu de Joël ROSS
  • L’Assemblée Davidique Fraternelle organisée autour de Charles KINGSTON en 1970
  • Une autre Église du Christ que John BRIAN structure en 1977.

 

Gérard Dagon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *