topNom

On a beaucoup parlé de cette association dans les années 1975 -1976. Les journaux, la radio, la télévision ont alerté l’opinion publique sur les activités de cette association appelée encore Église de l’Unification ou simplement secte Moon.

Elle veut être un mouvement de réforme de l’ensemble de l’Église chrétienne en vue d’unir tous les chrétiens, ainsi qu’un mouvement d’évangélisation avec un évangile social et une théologie systématique.


topOrigine

L’Association du Saint-Esprit pour l ‘unification du christianisme mondial a été fondée par Yong Myung Moon, appelé couramment Sun Myung Moon. Certains de ses adeptes voient dans ce nom l’action de Dieu, puisque « sun » est le nom anglais pour soleil et « moon » celui pour lune.

Le fondateur voit le jour à Chongju, près de Sangsari, dans la province de Pyongan Pukto, en Corée du Nord, le 25 février 1920, dans une famille paysanne, comme cinquième de huit enfants. Dès son jeune âge, Moon est chercheur dans le domaine spirituel et cultive une vie de prière intense. En 1930, il rejoint avec sa famille une église presbytérienne, de laquelle il sera exclu dix-huit ans plus tard. Son désir est de servir l’humanité.

Pendant ses études secondaires de sciences à Séoul, il fréquente une assemblée pentecôtiste. Le dimanche de Pâques 1936, il se retire sur une montagne pour prier. C’est là que le Christ lui apparaît pour lui confier une mission importante : compléter l’œuvre inachevée du Christ. Il lutte pendant neuf ans dans sa conscience avant de divulguer sa mission. Le fruit de ces années de recherche sera son ouvrage capital: Les Principes Divins.

Il poursuit ses études d’ingénieur en électronique à l’université Waseda au Japon. Le 15 août 1945, il rentre en Corée pour commencer son ministère public. Il crée une petite assemblée pentecôtiste. Il présente son message dès 1946 à Pyongyang, en Corée du Nord, en vue de recruter ses premiers disciples. Les persécutions ne manquent pas. En 1948, il est arrêté pour infraction à l’ordre social. Sa première épouse Sung Kil Choi l’abandonne. Il divorce pour épouser une fidèle. L’année suivante, il est arrêté à nouveau pour un délit d’adultère. Le 14 octobre 1950, il est libéré et gagne la Corée du Sud, s’établissant d’abord à Pusan où il crée une petite église.

Le 27 janvier 1951, à Séoul, il fonde, sous une première forme, l’Association pour l’unification du christianisme mondial qui se développe rapidement dans le sud. Là également, Moon est arrêté deux fois pour adultère, bigamie et rites sexuels. Ce n’est que le 1er mai 1954 que Moon organise définitivement et crée officiellement sa Segye Kidokyo Tongil Shillyong Hyophwe, nom coréen de l’Association du Saint-Esprit pour l’unification du christianisme mondial, à Séoul, pour mettre fin « aux souffrances de Dieu et de l’humanité ».

Son ouvrage Les Principes Divins paraît sur 415 pages, en 1957. L’Association compte cette année-là déjà 30 églises locales. Moon parcourt le Japon et les États-Unis, recherchant toujours la volonté de Dieu. En 1958, il envoie les premiers missionnaires au Japon, l’année suivante aux États-Unis. En 1960, il répudie sa quatrième femme et épouse, le 16 mars, Hak Ja Han, une jeune étudiante qui lui donnera par la suite une douzaine d’enfants.

À partir de 1965, Moon organise de vastes campagnes à travers le monde. Il visite personnellement une quarantaine de pays. Ces campagnes sont intensives aux États-Unis en 1965, 1967, 1972 et 1974. À côté de son activité spirituelle, il lutte contre le communisme. En 1967, il crée la Fédération internationale pour la victoire sur le communisme.

Moon s’installe définitivement aux États-Unis en 1972. Il unit tous ses efforts pour répandre le message des Principes Divins dans ce pays. Le 1er février 1974, il est reçu à la Maison Blanche de Washington. Le 18 septembre de la même année, devant 25 000 auditeurs, au Madison Square Garden à New York, il révèle l’essentiel de sa mission et le but de sa révélation au monde: le dernier espoir pour l’humanité est le Messie, c’est-à-dire Moon lui-même. Son message se veut absolument nouveau; il révèle comment Dieu interprète dorénavant la Bible.

Moon retourne en Corée. À Séoul, il célèbre un mariage collectif solennel pour 1 801 couples, le 8 février 1975. Le 7 juin, toujours à Séoul, au cours de sa tournée en Corée et au Japon, il préside un rassemblement pour le salut de la patrie. Il y lance, devant plus d’un million de personnes, un appel à l’union de toutes les religions qui croient en Dieu contre les communistes sans Dieu. Infatigable, Moon continue sa tournée dans 26 pays.

Le 18 décembre 1975, Moon est invité par le Congrès des États-Unis. Devant 150 personnalités, il dévoile le plan de Dieu pour l’Amérique. Il n’y a plus de doute: Moon est le messager de Dieu pour mettre l’Amérique en alerte et pour la stimuler en vue de l’évangélisation du monde.

Tout au long de son existence, Moon a souvent eu des démêlés avec la Justice, le plus souvent pour fraude fiscale. Nous nous souvenons tous des procès retentissants du 30 avril 1981 en Grande-Bretagne, du 16 juillet 1982 aux États-Unis, du 20 juillet 1984 et du 21 avril 1986 en France, du 7 novembre 1991 en Suisse. ..

Moon lance également de nombreuses associations; en 1980, c’est la Confédération d’Associations pour l’Unification des Sociétés Américaines (CAUSA), dix ans plus tard, c’est la Fédération inter-religieuse pour la paix mondiale. ..

Il crée également un certain nombre de journaux, comme le New York City Tribune, le 31 décembre 1976, qui a cessé de paraître le 3 janvier 1991, alors que son Washington Times paraît toujours.

Sa visite aux personnalités politiques se poursuit. Le Il avril 1990, Moon rencontre Gorbatchev. Il se rend du 30 novembre au 7 décembre 1991 à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord, où il est reçu par le président Kim Il Sung.

topDoctrine

La littérature officielle de l’Association donne une idée très claire de la doctrine. L’essentiel du message de Moon est contenu dans Les Principes Divins, 415 pages dans le texte original, 572 pages dans la traduction française.

Écrit par Moon, retravaillé par le disciple Hyo Won Eu, il paraît en anglais dès 1966 et en français en 1975. Un résumé des Principes Divins est rédigé par Young Oon Kim pour les membres américains.

D’autres volumes apportent un complément à la doctrine : La Pensée de l’Unification, Communisme, critique et contre-proposition, Nouvel Espoir, douze conférences de Moon, Le nouvel horizon du christianisme, Le mouvement de l’Unification, L ‘Espoir de Dieu pour l’Amérique, Science et Valeurs Absolues, et bien d’autres encore.

Selon l’Association du Saint-Esprit pour l’unification du christianisme mondial, la Bible est un code, mais Moon est le seul capable de l’interpréter exactement. Au cours des siècles, la Bible a été déformée, mais grâce aux Principes Divins de Moon, la bonne interprétation est à nouveau possible. Ces Principes Divins contiennent un message tout à fait exceptionnel, ils constituent une nouvelle révélation divine sur le but originel et ultime de Dieu.

Le judaïsme est la première religion centrale de Dieu, le christianisme en est la seconde, l’Association du Saint-Esprit pour l’unification du christianisme mondial en est la troisième et la meilleure. Pour réaliser son plan du salut, Dieu a choisi successivement trois pays, d’abord Israël, puis les États-Unis, enfin la Corée.

Le but de Dieu, le créateur, est d’établir son royaume sur la terre. La première tentative dans le jardin d’Éden échoue, la seconde tentative avec Jésus est également un échec, mais la troisième tentative avec Moon réussira. Ce dernier est en train d’établir le règne de Dieu sur la terre. Il accomplit l’œuvre que Jésus n’a pu accomplir par la faute de Jean-Baptiste et des Juifs en général. Moon est le messie du second avènement. Celui-ci est nécessaire, répétons-le, parce que la mission de Jésus n’a pas été totalement accomplie la première fois. Ce second avènement se traduit par la relation spirituelle du Christ avec les êtres humains en agissant dans leur cœur. Jésus, quand il reviendra, fondera une famille centrée sur Dieu. Il reviendra de façon spirituelle et s’associera à plusieurs personnes qui le connaîtront personnellement.

Abel est l’enfant légitime d’Adam et d’Ève, le symbole de la démocratie. Caïn par contre est l’enfant de Lucifer et d’Ère, le symbole et le fondateur du communisme. De même que Caïn a tué son frère Abel, le communisme veut détruire la démocratie. D’ailleurs c’est bien le brigand crucifié à gauche de Jésus qui a insulté le Sauveur agonisant, montrant par là que la gauche politique est contre la foi.

L’histoire mondiale peut être divisée essentiellement en trois périodes: d’Adam à Abraham, une période de ténèbres ; d’Abraham à Jésus, une période de formation; de Jésus à Moon, une période de croissance. Moon introduit l’ère de la perfection. il est l’accomplissement de toutes les promesses de Dieu.

Un événement important dans le plan de Dieu se passe en 1960, le mariage de Moon, annoncé dans Apocalypse 19:7, il s’agit des noces de l’agneau. L’épouse Moon est la nouvelle Ève, la vraie mère de l’humanité. Moon et son épouse sont les vrais parents de l’humanité. Cette date, 1960, marque le début de l’ère du Bien. Les noces de l’agneau ont inauguré le nouvel âge de l’humanité.

Moon ravive l’esprit de Jésus-Christ. II veut le salut global du monde, le salut personnel étant secondaire, d’ailleurs le groupe est plus important que l’individu. L’Association du Saint-Esprit pour l’unification du christianisme mondial est l’instrument de Dieu en vue de ce salut collectif. Jésus n’est pas venu pour mourir. Par sa mort, il a déçu les hommes, d’autant plus qu’il aurait dû se marier pour engendrer des enfants de Dieu. Par sa résurrection, il a ouvert les portes du salut spirituel. Tous les hommes et toutes les nations seront finalement sauvés.

Dans l’évangile selon Luc 17:20 21, il est question de Moon. Le royaume de Dieu a commencé discrètement en 1960 par la nouvelle révélation confiée à Moon. Depuis cette date, le royaume de Dieu est au milieu des hommes. Ce n’est pas Jésus, mais Moon qui inaugure un nouvel âge. Lorsque le Christ a parlé de son retour sur les nuées du ciel, il parlait symboliquement et pensait à l’aube du nouvel âge.

La seconde venue de Jésus est la manifestation d’un homme en chair et en os, Moon. II est le seigneur du second avènement. Ce seigneur vient de l’est, c’est le nouveau messie, un ange venu de la direction du soleil levant, le messie devant revenir de toute manière dans une nation d’Orient. Le messie étant toute personne qui essaie de tout son cœur d’établir le royaume de Dieu sur la terre, Moon est donc bel et bien ce messie. Le christianisme américain est spirituellement dans la position du peuple d’Israël au temps de Jésus, il y a près de deux mille ans. L’Amérique est destinée à servir de terrain d’atterrissage pour le messie du vingtième siècle. Quand le Christ reviendra en la personne de Moon, il fixera les yeux sur l’Amérique.

L’histoire a connu trois Adam et trois Ève, d’abord le couple dans le jardin d’Éden, ensuite Jésus et Marie, enfin Moon et Hak Ja Han. Il n’y a plus de doute, par une révélation progressive Moon est le christ, il est dieu et se révélera bientôt comme tel.

Jésus n’est que le serviteur de Dieu, il n’est pas égal à Dieu et ne possède pas la divinité. Il était parfaitement homme, il avait un père physique et sa résurrection n’était que spirituelle. Il faut remarquer que la personne de Jésus-Christ est très peu vénérée dans l’Association, alors que la photo de Moon se voit partout. L’Église de Moon rassemble les vrais croyants qui forment une immense famille sur cette terre.

topOrganisation

Le centre spirituel de l’Association se trouve au séminaire théologique de Barrytown, près de New-York, depuis le 20 septembre 1975. C’est là que se déroulent les séminaires d’étude des Principes Divins réunissant des jeunes du monde entier pour des sessions de quatre semaines.

Un immeuble de 42 étages et de 2000 pièces, le New Yorker Hôtel, abrite le siège administratif de la secte.

Chaque pays possède son organisation nationale propre, mais reçoit les directives des États-Unis. Au sommet de la hiérarchie, la tête, Moon, exige une obéissance aveugle et totale, car il est l’autorité souveraine sur cette terre. Il habite personnellement au Belvedere Estate à Barrytown également.

Le simple membre doit une soumission aveugle à la hiérarchie. Il doit se nourrir journellement des Principes Divins.

topDiffusion et statistiques

L’Association du Saint-Esprit pour l’unification du christianisme mondial est répandue dans 130 pays, essentiellement en Corée (50000), au Japon (40000), aux États-Unis (9000), en Amérique Latine ( 1 000), en Allemagne (900), aux Pays-Bas, en Suisse, en France, en Grande-Bretagne, en Russie. .. Pour le nombre total des membres, les chiffres les plus invraisemblables ont été avancés, 180 000 semble être proche de la vérité. Il s ‘ agit essentiellement de jeunes de 20 à 30 ans. Ils vivent souvent en communauté et s’abstiennent de tabac et d’alcool.

Plusieurs pays interdisent ce mouvement sur leur territoire, par exemple Singapour n’autorise plus la secte depuis 1982.

topTravail en France

Les premiers disciples de Moon sont venus dans notre pays le 12 novembre 1968, appelés à cette époque: les Pionniers du Nouvel Âge. L’organisation actuelle date de 1976, sous la forme juridique d’une Association 1901.

Les quinze centres rassemblent 800 adeptes dont une partie vit également en communauté. Après avoir changé de nombreuses fois, le siège social actuel est situé dans le 14e arrondissement de Paris, 9, rue de Chatillon.

Le 16 janvier 1978, l’Association a créé une Croisade internationale pour le monde uni.

Des week-ends, des séminaires de formation, des programmes culturels et d’autres rencontres rassemblent souvent les membres au Château de Mauny à Grand Couronne, au Manoir Fleuri à Saint-Germain-au-Mont-d’Or et ailleurs. Acheté en 1977, le Château de Mauny, avec ses 13 hectares, occupé par les disciples de Moon depuis 1975 vient d’être vendu pour 2 200 000 F.

La secte essaie de s’infiltrer dans les Églises par le « service religieux pour les jeunes ». Une équipe de jeunes de 20 à 30 ans propose ses services dans des chantiers de restauration de vieilles églises.

Signalons enfin que dans le cadre de la Fédération des Femmes pour la paix mondiale, Mme Moon a visité le nord de la France, le 16 novembre 1992.

topPropagande

L’Association se fait connaître par l’organisation de Festivals du Nouvel Âge, de conférences, de week-ends d’information et par la vente sur la voie publique de livres, de disques et surtout du journal bimensuel Le Nouvel Espoir. Fondé en septembre 1975, il tire à 40000 exemplaires, sur 36 pages. Avec ce journal, les jeunes adeptes accrochent les passants dans la rue.

Le nouveau magazine Référence, 65, rue du Javelot, 75013 Paris, ainsi que la lettre d’information Unification font connaître régulièrement les activités de la secte.

Dans certains cas, les jeunes sont harponnés dans la rue, invités à une soirée amicale et ne rentrent plus à la maison.(1)

topCulte et pratiques

Dans les communautés, le programme de la journée est très chargé. lever vers 6 heures, suivi de la prière et du petit déjeuner. À 8 heures, après la toilette et le rangement, étude des Principes Divins devant la photo du couple Moon. De 9 h à 19 h : mission dans la rue, entrecoupée d’un petit repas. Les personnes contactées sont invitées au souper de 19 h 30. Après 20 h 30, nouvelle action dans la rue. Peu de sommeil, peu de temps libre.

Le dimanche, le culte est célébré dans les familles, avec des prières libres et une méditation.

Le membre donne son temps et son argent à la communauté. Il accepte de suivre un enseignement poussé. Il mène une vie assez sobre et disciplinée. Il fait vœu de célibat et de chasteté jusqu’à ce que Moon lui choisisse un conjoint. Tous les couples unis par Moon participent à un mariage collectif. Le 14 octobre 1982, Moon, à Séoul, a béni 5837 couples de 83 nations; le 30 octobre 1988, à Yong In, ce furent 6516 couples ; le 12 janvier 1989, 1 716. Le record a été battu le 25 août 1992, où près de 30 000 couples de 131 pays différents ont passé devant Moon se promettant fidélité pour le meilleur et pour le pire.

topActivités

Il n’est pas possible de recenser toutes les œuvres et associations qui dépendent de Moon ou de son organisation. Il y en aurait plus de 300 ! Très riche, le fondateur coréen est propriétaire d’usines, de banques, d’hôtels, d’imprimeries, de journaux. ..La célèbre Panda Motors Company, usine dans le sud-est de la Chine est également sa propriété depuis 1989.

Moon se vante d’avoir une mission dans tous les pays du monde, ainsi qu’un programme d’aide au Tiers-Monde. Il crée, sans se lasser, des associations de secours, des œuvres sociales et éducatives, des amicales d’étudiants et même une Nouvelle Association de Recherche Œcuménique !

topDissidences

Un fils de Moon, Heung lin Nim, est victime d’un accident de voiture le 22 décembre 1983. Il décède le 2 janvier 1984. Un Noir du Zimbabwe prétend être une réincarnation de ce fils décédé. À notre connaissance, il n’a pas encore trop de disciples.

topPrincipales erreurs

Sans le moindre doute, Moon est un faux christ annoncé et dénoncé par la Bible (Matthieu 24:5 et 24).

D’autres erreurs

  • L’Association répond à la caractéristique typique d’une secte, en plaçant Les Principes Divins à côté de la Bible (Apocalypse 22:18).
  • Elle mélange la foi avec la politique.
  • Elle nie la divinité et la naissance virginale de Jésus (Luc 35, Matthieu 25 et Colossiens 2:9).
  • Elle bafoue l’œuvre rédemptrice du Seigneur.
  • Elle nie sa résurrection corporelle.
  • Elle interprète de nombreux textes bibliques d’une manière très fantaisiste.

(1) La disparition d’Yves, fils du docteur Guy Champollion en octobre 1974, est à l’origine des A.D.F.I. (Association de Défense des Familles et de l’Individu), à Rennes d’abord, puis ailleurs. Il s’agit d’un mouvement « anti-secte » bien connu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *